Pôle Emploi propose à une retraitée tourangelle de devenir peintre en bâtiment en Bretagne

C'est une erreur qui peut faire rire jaune, en cette période où le chômage bat des records : une retraitée d'Indre-et-Loire qui a quitté Pôle Emploi depuis 10 ans vient de se voir proposer un poste de peintre en bâtiment en Bretagne.

Licenciée en 2003, Joselyne a touché une allocation chômage jusqu'en 2006. Depuis 2009, elle est officiellement retraitée. Pourtant, depuis quelques années, Pôle Emploi lui envoie très régulièrement un SMS pour l'informer que son allocation a bien été versée. Une information erronée, évidemment, puisque Joselyne n'a plus droit à rien depuis longtemps.

Elle a tenté de faire cesser l'envoi de ces SMS : d'abord en y répondant, puis en se déplaçant dans l'agence dont elle dépendait, mais ça n'a pas eu d'effet. Joselyne a fini par laisser tomber, et effacer, simplement, ces SMS fantaisistes.

Pôle Emploi lui a d'abord envoyé des SMS inutiles, puis une véritable offre d'emploi

Le 2 mars dernier, une nouvelle étape est franchie : cette fois, un message vocal lui propose de contacter le responsable d'une entreprise, qui a un poste à pourvoir. Par curiosité, le mari de Joselyne appelle. Il tombe sur un homme qui propose effectivement un travail : Peintre en bâtiment, en Bretagne. Un poste très mal adapté à cette retraitée qui a fait toute sa carrière en Touraine, comme aide-opératoire en orthopédie. Le chef d'entreprise s'amuse de la méprise, et promet de prévenir l'agence Pôle Emploi dont il dépend.

Pôle Emploi parle "d'une erreur rarissime"

Saisi de l'affaire, le Pôle Emploi d'Indre-et-Loire a lancé une enquête pour tenter d'expliquer cette situation : l'hypothèse la plus vraisemblable est que Joselyne et un demandeur d'emploi breton aient deux numéros de téléphone presque identiques. A cause d'un bug, ou d'une erreur de saisie, ce serait donc elle qui recevrait les messages destiné à quelqu'un d'autre.

Autre possibilité, selon des syndicalistes de Ple Emploi : quelqu'un a pu usurper l'identité de Joselyne pour frauder.

Quoiqu'il en soit, la direction territoriale de Pôle Emploi en Indre-et-Loire affirme que ce genre de cas est très rare, et que la situation de Joselyne devrait rapidement être réglée.

Si ce genre de mésaventure vous arrive, la meilleure chose à faire est d'écrire à l'agence Pôle Emploi dont vous dépendez.

 Touraine - Boris Compain



Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir