Quand Pôle Emploi multiplie les offres

Pour Pôle Emploi, c'est Le chiffre stratégique. Un chiffre qui prouve à lui seul que tout est fait pour aider les demandeurs d’emploi. Ce chiffre, c’est celui des offres d’emplois publiées sur son site internet. Trimestre après trimestre, il ne cesse d’augmenter. Derrière ces bonnes performances se cachent quelques incohérences.

Premier cas de figure, le site de Pôle Emploi publie des offres qui apparaissent plusieurs fois. En quelques heures à peine, nous avons mis la main sur trois doublons, deux triplons et jusqu'à neuf offres complètement identiques. Comment expliquer ces annonces en multiples exemplaires ? Pôle Emploi chercherait-il à améliorer ses statistiques ? L'explication est la suivante : Pôle Emploi diffuse aussi les annonces de 71 sociétés privées spécialisées dans la recherche d’emploi. L'employeur peut ainsi poster une offre sur plusieurs sites partenaires de Pôle Emploi.

 


L'Oeil du 20h : Pôle Emploi

Voyages au bout du monde

Hormis les offres d'emploi en plusieurs exemplaires, on trouve aussi des annonces assez surprenantes. Un poste de chef des ventes promet par exemple des "voyages à l'autre bout du monde" et des "voitures de luxe". Nous avons postulé. Cet emploi de chef des ventes consiste en fait à faire du porte-à-porte pour vendre des abonnements au gaz. Et ce que l’annonce ne disait pas, c’est que le poste ne prévoit aucun salaire minimum.

Casier judiciaire exigé

Nous avons présenté plusieurs offres publiées par Pôle Emploi à maître Ducorps-Prouvost, avocate en droit du travail. Sur l'une d'entre elles, on recherche une vendeuse en prêt-à-porter rémunérée au Smic. Jusque là rien de surprenant, mais un peu plus loin, on demande à la candidate de fournir un extrait de casier judiciaire. Selon l'avocate, cette annonce est clairement illégale. Aucune raison ne justifie de demander à une vendeuse son casier judiciaire qui est un élément qui ressort de la vie privée.

Pôle Emploi affirme rejeter 20% d’offres d’emploi illégales avant publication sur son site. Pour celles qui passent à travers les mailles de son filet, l’organisme public invite les demandeurs d’emploi à signaler ces offres suspectes. Plus que jamais, la recherche d’emploi suppose d’être actif et attentif.

L’Œil du 20 heures


A LIRE AUSSI :

>> Miracle de la multiplication des offres de Pôle emploi | Le Canard enchaîné - D.S. | 13/01/2016



Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir