Pour la création d'une plate-forme en ligne associant Pole Emploi et les entreprises

Une plate-forme unique d’intermédiation entre demandeurs d’emploi, entreprises et service public de l’emploi permettrait d’optimiser la recherche de poste et de candidat. Une idée de l’Institut G9 +.

S’assurer de la démarche active de recherche des demandeurs d’emplois avec une traçabilité totale des envois de CVs et des prises de rendez-vous à des entretiens. Obtenir des feedback des entreprises (suite, par exemple, à des refus) permettant de réorienter les efforts de formation et de reconversion. Affiner le parcours individualisé d’accompagnement vers l’emploi... Une plate-forme unique d’intermédiation permettrait tout à la fois de relever ces défis actuels du service public de l’emploi tout en mettant en relation l’offre et la demande, bien entendu. En disposant d’un tableau de bord exhaustif de l’ensemble de l’activité de recherche d’emploi, il sera aussi possible de récompenser les plus actifs et de sanctionner ceux qui le sont le moins.

Un outil pour les chercheurs d’emplois et les entreprises

Pôle Emploi serait le levier majeur pour mettre en place cette plate-forme ainsi que les services de l’Etat. Les chercheurs d’emploi et les entreprises devraient chacun de leur côté être réceptifs, s’emparer de l’outil et jouer pleinement le jeu.

Cette plate-forme d’intermédiation permettrait la traçabilité totale des échanges et d’établir et centraliser un certain nombre de statistiques et de données. Outil de simplification majeur, cet instrument unique améliorerait le contrôle et permettrait un meilleur contrôle de la réalité de l’investissement des demandeurs d’emploi et des entreprises. Atout principal d’une telle plate-forme, l’analyse fine des situations individuelles favorisera un retour ou une arrivée dans l’entreprise plus pérenne.

Un grand chantier de conduite du changement au sein de Pôle Emploi

Le déploiement de cet outil n’est naturellement pas sans coût. Il s’agit en effet d’un grand chantier de conduite du changement à mener au sein de Pôle Emploi. De plus, vu les enjeux, la plate-forme technique doit être absolument irréprochable : il y a donc des coûts techniques évidents. Enfin la réussite de la plate-forme ne sera possible qu’avec une implication forte des entreprises dans le process.

Cependant, de telles charges sont contrebalancées par une série de recettes que ce système innovant d’intermédiation entre demandeur d’emploi et entreprises permettra mécaniquement de récolter. Ainsi, les gains de temps et d’argent qu’implique l’utilisation efficace de cette plate-forme compensent largement les difficultés éventuelles que l’installation de l’outil rencontrera. Grâce à celui-ci, le marché sera plus fluide, tandis que le suivi des demandeurs d’emploi sera mieux adapté et davantage personnalisé.

Grégory Pascal est directeur-général et co-fondateur de Sensio Labs.




Les idées du G9+ D’abord prévue le 19 novembre, puis reportée au 4 février pour des raisons de sécurité , la célébration des 20 ans du think tank Institut G9+ aura bien lieu dans les salons de l’Assemblée Nationale. Pour l’occasion, cette fédération d’anciens élèves de grandes écoles publiera un livre intitulé « 2017 : 100 idées pour une France Numérique ». La rédaction a été coordonnée par Luc Bretones, vice-président du think tank. Chaque semaine jusqu’au 4 février, Les Echos Business publieront les idées qui concernent le monde de l’entreprise.

 

 


Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir