Grève à Pôle Emploi contre la fermeture des agences l'après-midi: "Ça va être la guerre"


TEMOIGNAGES - Journée tendue dans le public. Les 5,6 millions d'agents de la fonction publique sont en effet appelés à faire grève et manifester pour une hausse de leur pouvoir d'achat ce mardi. Parmi eux, des agents Pôle emploi qui dénoncent la mise en place depuis lundi du nouveau parcours du demandeur d'emploi dans plusieurs agences.

Un mardi noir sur tous les fronts aujourd'hui en France. Quatre mouvements de grève se télescopent et risquent de faire tourner le pays au ralenti. Parmi eux, les fonctionnaires appelés à manifester contre le gel, depuis 2010, du point d'indice (4,63 euros) qui sert à calculer leurs salaires, ils ont perdu entre "8 et 10%" de leur pouvoir d'achat en cinq ans, selon FO et la CGT. Et parmi les agents de la fonction publique appelés à descendre dans la rue, RMC s'est plus particulièrement intéressée aux agents de Pôle emploi qui dénoncent la mise en place depuis lundi du nouveau parcours du demandeur d'emploi dans plusieurs agences.

"Pas vraiment rassurés"

Désormais, chaque nouvelle inscription doit se faire exclusivement sur internet sans l'aide, ni l'accompagnement d'un conseiller. A cela s'ajoutent des restrictions horaires dans l'accueil des chômeurs. En région PACA par exemple, les centres sont désormais fermés les après-midis. "On n'est pas vraiment rassurés par le fait de ne pas avoir de conseiller pour nous aider dans notre inscription, les démarches à suivre", estime Lisa qui s'est inscrite sur internet.

"Déjà qu'en tant que chômeur, on est un peu démuni mais alors là, sans rendez-vous physique, sans téléphone, on galère", affirme-t-elle encore. Les conseillers ne reçoivent plus non plus les chômeurs sans RDV l'après-midi. Ainsi, ce lundi, Shérif a trouvé portes closes en arrivant: "Si je veux voir un conseiller, il faut que je sois là à l'ouverture demain (ce mardi, ndlr) et peut-être qu'une heure ou deux après je le verrais. Il va falloir faire la queue, il y aura énormément de monde. Ça va être la guerre".

"Un parcours du combattant"

Pour Ghislaine Ellena, directrice territoriale de Pôle emploi dans les Alpes-Maritimes, ces mesures visent avant tout à faciliter les démarches des usagers: "En une seule étape sur internet, vous pouvez vous inscrire et faire votre régularisation de demande d'allocations. On gagne du temps, on simplifie et le premier entretien sert à travailler les mesures d'accompagnement. C'est donc un conseiller référent qui est immédiatement dédié". A noter que ce nouveau parcours du demandeur d'emploi sera généralisé à toutes les agences de France d'ici le mois de mars.

Mais Michel Michelotti, conseiller à Pôle emploi à Nice et représentant syndical pour la CGT Pôle emploi PACA, se montre très critique à ce sujet. Il qualifie ce nouveau parcours du demandeur d'emploi de véritable "parcours du combattant": "Il faut être capable de passer l'obstacle de l'informatique puisqu'au-delà de l'inscription il va falloir scanner tous ses documents. Il va donc savoir le faire et si on n'a pas le matériel, il va falloir passer aux agences mais celles-ci ne seront ouvertes que le matin. Cela va générer des flux, des tensions qui vont donc rajouter une difficulté administrative que nous considérons comme une restriction du service public".


Par M.R avec Elodie Messager



Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir