Les algorithmes qui vont vous trouver du travail


Bientôt, le pouvoir des algorithmes nous trouvera du travail ! Le mouvement est déjà engagé, mais il va prendre de l’ampleur en 2016 : le « big data », la gestion de données massives, sera le gros sujet de cette année en matière d’emploi.

Petit rappel : un algorithme, c’est une formule mathématique. Google, par exemple, fonctionne grâce à un algorithme qui décide l’ordre des réponses quand vous faites une recherche. Un algorithme, c’est de la plomberie mathématique : une suite de codes et de formules pour analyser des données, beaucoup de données.

Clustree, une start-up française qui a le vent en poupe a annoncé récemment une levée de fonds de 2,5 millions d’euros. Son ambition est de prédire l’avenir des ressources humaines. Cette société a créé une plateforme d’analyse des parcours professionnels, en particulier dans les grands groupes : Canal Plus, Engie, Orange font partie de ses clients. L’idée, c’est de demander à un algorithme de trouver le bon profil pour un poste, et notamment en interne, plutôt que de payer un cabinet de recrutement pour aller chercher des candidats à l’extérieur. En s’appuyant sur les parcours de 30 millions de personnes, l’algorithme va vous dire que tel collaborateur, avec tel profil et telle expérience, est un bon candidat puisque ça a déjà fonctionné dans des situations similaires. Le pari de Clustree, c’est que des algorithmes peuvent décider de notre avenir professionnel, ou plutôt aider les DRH à prendre leurs décisions.

En matière d'emploi, on peut aussi noter le projet porté par un petit génie de 23 ans. Il s’appelle Paul Duan. Vous l’avez peut-être vu à la une du magazine Society. Ce matheux originaire de Trappes est installé aux Etats-Unis, et il travaille sur un algorithme pour… vaincre le chômage en France, ni plus ni moins.

Sa start-up est plutôt une ONG puisqu’elle est financée uniquement par des dons et des fondations, c’est une structure à but non lucratif. Et son algorithme, « my game plan », intéresse le gouvernement : Paul Duan a déjà rencontré François Hollande et plusieurs ministres. Un premier prototype devrait être testé avec Pôle Emploi dans le courant de l’année 2016. « My game plan » s’appuie sur le nombre de postes non pourvus en France : il y en a 300.000, selon le ministère du travail. Bassin d’emploi par bassin d’emploi, l’algorithme va croiser ces informations avec d’autres : les CV des demandeurs d’emploi, leur situation géographique, les chiffres sur les métiers en tension, les formations disponibles, ou encore les exemples réussis de reconversion professionnelle. L’idée est d’avoir une vision à 360 degrés du marché du travail, avec un seul site internet, gratuit, en libre-service : une sorte de super assistant qui proposera au chômeur la meilleure action à entreprendre. Il lui donnera même une information essentielle : la probabilité de trouver un emploi dans sa branche dans les six prochains mois, ainsi que les formations disponibles pour se reconvertir si besoin.

On pourrait voir dans ce projet la mort annoncée de Pôle Emploi, mais Paul Duan répond que son intention n’est pas du tout de rendre Pôle Emploi obsolète. Rappelons que son entreprise est à but non lucratif, l’objectif n’est pas de vendre son concept à l’Etat français mais bien de le donner, si ça marche. Et il promet que sa plateforme viendrait en complément du travail des conseillers Pôle Emploi. Cela leur laisserait plus de temps pour se concentrer sur l’aspect humain, sur l’accompagnement individuel. Et pour prouver sa bonne foi, Paul Duan a posté un selfie il y a quelques jours sur son compte Twitter : il pose, tout sourire, aux cotés de Thomas Cazenave, le Directeur Général Adjoint de Pôle Emploi.
Dorothée Barbara




Paul Duan @pyduan

A LIRE AUSSI :

>> Paul Duan, le génie qui va aider Hollande à réduire le chômage | Ouest-france.fr - Coline PAISTEL | 26/12/2015

>> PAUL DUAN : La Big Data au service du bien commun | l'échappée volée |






Commentaires   

 
0 #1 Plombier Paris 16eme 27-08-2016 03:06
Je ne peut pas m'abstenir de commenter. Extrêmement bien rédigé!
Citer
 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir