Cambriolages en série dans les agences Pôle emploi du 93

Coïncidence ou acharnement ? Trois agences Pôle emploi ont été cambriolées en l’espace de dix jours en Seine-Saint-Denis. La série a débuté dans la nuit du vendredi 20 au samedi 21 novembre, à Sevran. Les voleurs sont entrés par effraction dans une salle au rez-de-chaussée du bâtiment, situé rue Paul-Langevin.

Ils ont dérobé des vidéoprojecteurs, un ordinateur portable et des chèques cadeaux et des tickets restaurants. « Quand on est arrivé au travail lundi, tout avait déjà été nettoyé. C’est comme s’il ne s’était rien passé », assure un agent.

Quelques jours plus tard, toujours à Sevran, une autre structure, municipale cette fois, a été « visitée » : le Pôle emploi formation, situé avenue Salvador-Allende. Les intrus n’ont toutefois pas trouvé grand-chose : des clés de voiture, un peu d’argent en liquide… La mairie a déposé plainte.

Cette semaine, deux autres agences ont été la cible d’intrusions et de vandalisme. Il s’agit des Pôle emploi de Livry-Gargan et d’Aulnay, cambriolés dans la nuit du lundi au mardi. « L’agence de Livry a été mise sens dessus dessous.

A Aulnay, il y a eu plus de casse. Il a fallu faire appel à des ouvriers pour remettre les lieux en état », indique une syndicaliste. L’agence d’Aulnay n’aurait pas pu rouvrir ses portes dès le matin. Mais dans l’ensemble, ces cambriolages n’ont pas eu d’impact sur le fonctionnement des agences, et l’accueil du public.

La direction régionale de Pôle emploi n’est pas en mesure d’établir avec précision l’ampleur du préjudice. Et préfère rester prudente sur l’interprétation de ces incidents répétés : « C’est vrai que les cambriolages sont assez rares. Ce qui est nouveau, c’est qu’ils aient lieu en un temps si rapproché », souligne un porte-parole.

Ce dernier insiste sur un point : « Nos locaux sont protégés, il y a un système de vidéoprotection. » Les images des caméras ont d’ailleurs été exploitées par la police, notamment à Sevran. Pôle emploi indique enfin avoir pris des mesures pour ses agences du 93 : « On a travaillé avec la police pour renforcer les rondes, et on a rappelé les consignes aux vigiles de la société de surveillance à distance. »


Gwenael Bourdon


Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir