Jean-Charles Steyger : « Crainte d'arriver à la situation espagnole »

Jean-Charles Steyger (Délégué FSU Pôle emploi)

Début 2014, l'organisme a changé de stratégie. Le service public doit désormais s'occuper des demandeurs d'emploi qui en ont le plus besoin et les prestataires privés, des « autonomes ». C'est une façon dissimulée de rétrécir les portefeuilles des conseillers, car les chômeurs en disparaissent pendant leur prise en charge par le privé. Avec la signature à venir de la convention n° 181 de l'Organisation internationale du travail, les OPP pourront proposer des services, sans que Pôle emploi ne leur passe des marchés. Ma crainte est que nous arrivions à la situation espagnole, où 80 % des demandeurs d'emploi sont suivis par des agences privées, qui les sélectionnent et leur font payer un droit d'entrée.




Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir