Guyane : Pôle emploi prend un virage numérique

Dès lundi prochain, Pôle emploi modifie le parcours des demandeurs d'emploi qui ne pourront s'inscrire que sur le site internet. Ils bénéficieront aussi d'un suivi plus personnalisé.

« Les inscriptions se feront sur le site internet, et exclusivement sur le site » , assène François Dumora, directeur territorial de Pôle emploi. L'organisme a invité hier après-midi plusieurs partenaires pour leur présenter le nouveau parcours du demandeur d'emploi qui sera mis en application, dès ce lundi en Guyane, en Picardie et Franche-Comté. La Corse a commencé l'expérimentation il y a quinze jours. « C'est l'événement majeur, le plus important depuis la fusion » entre les Assedic et l'ANPE, il y a six ans. Cette démarche, explique Firmine Duro, directrice régionale de Pôle emploi, doit permettre d'apporter la personnalisation des services tant souhaitée par les demandeurs d'emploi. Elle passe donc par une refonte des modalités d'inscription.

Au mois d'août, Pôle emploi a lancé une campagne d'incitation pour les inscriptions sur le net qui a fort bien marché. En plus de l'inscription numérique, l'organisme a revu les plages horaires de l'accueil téléphonique, qui fonctionnera de 7h à 19h du lundi au vendredi et de 7h à 17 h le samedi. « L'aide en ligne ne répond pas à tout » , reprend François Dumora.

Ceux qui n'ont pas un accès à internet pourront toujours se rendre dans les agences Pôle emploi du département où des ordinateurs en accès libre permettront de s'inscrire. Des volontaires en service civique seront présents pour les aider. Puis ceux qui n'habitent pas près d'une agence pourront se rendre dans des cyber-espaces publics qui ont signé des partenariats avec Pôle emploi. Des animateurs ont été formés afin d'épauler les chercheurs d'emploi. « Pratiquement toutes les communes de Guyane sont couvertes » , annonce le directeur territorial.

Si Pôle emploi révolutionne l'inscription, il renforce également l'accompagnement des demandeurs d'emploi. Le dispositif acte ainsi un certain nombre d'axes, soit déjà existants soit nouvellement créés. Alors qu'il fallait attendre au moins quatre mois pour le premier entretien avec un conseiller, désormais ce délai est réduit de moitié. Et les conseillers ont 72 heures pour apporter des réponses aux demandeurs d'emploi.

En modifiant l'accueil et l'inscription, Pôle emploi espère ainsi dégager plus de temps pour que les conseillers puissent améliorer le suivi personnalisé. Car cette révolution se fait à personnel constant.


Kerwin ALCIDE



Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir