Myriam El Khomri succède à François Rebsamen au ministère du Travail

Elle était jusque là secrétaire d’Etat auprès du ministre de la Ville, de la jeunesse et des sports, en charge de la politique de la ville. La passation de pouvoir doit avoir lieu vers 16 heures.

La secrétaire d’Etat chargée de la politique de la Ville Myriam El Khomri a été nommée au ministère du Travail à la place de François Rebsamen, a indiqué l’Elysée mercredi 2 septembre. « Le président de la République, sur proposition du Premier ministre, a mis fin aux fonctions de François Rebsamen et nommé Madame Myriam El Khomri, ministre du Travail, de l’emploi et de la Formation professionnelle », précise le texte.

François Rebsamen était démissionnaire après avoir retrouvé son fauteuil de maire de Dijon, suite au décès brutal d’Alain Millot le 27 juillet. C'est le ministre de la Ville, Patrick Kanner, qui reprend les fonctions de Myriam El Khomri à la politique de la ville, a fait savoir l’Elysée.

>> Lire l'interview de Myriam El Khomri aux « Echos » (31/08) : « Nous voulons motiver les entreprises à travailler dans les quartiers populaires »

Benjamine du gouvernement

Née à Rabat, au Maroc, Myriam El Khomri est titulaire d'un DESS de droit public de l’Université Paris I Panthéon-Sorbonne et a fait ses premières armes à la mairie de Paris, à l’époque Delanoë. D'abord en charge des questions de prévention, sécurité et toxicomanie à la mairie du 18è arrondissement de Paris, elle adhère au Parti socialiste en 2002, siège au Conseil national du PS depuis 2008 puis au Bureau national à partir de 2012.

La nomination de la benjamine du gouvernement, âgée de 37 ans, au ministère du Travail constitue une surprise, son nom n’ayant jamais été avancé parmi les candidats possibles, à l’inverse de Bruno Le Roux, président du groupe socialiste à l’Assemblée, et du député PS des Hauts-de-Seine et proche de Martine Aubry Jean-Marc Germain, dont les noms étaient régulièrement cités. Plusieurs ministres avaient également été cités, d’Emmanuel Macron à Stéphane Le Foll en passant par Alain Vidalies.

La ministre de l'Ecologie, Ségolène Royal, a été l'une des premières à saluer sa promotion.

Néanmoins, sa tâche ne sera pas aisée : elle a pour mission principale de parvenir à inverser la courbe ascendante du chômage, un engagement du chef de l’Etat qui en a fait la condition sine qua non de sa candidature à un second mandat.




A LIRE AUSSI :

>> Myriam El Khomri : l'ascension fulgurante de la benjamine du gouvernement | Les Echos.fr | 02/09/2015

>> Myriam El Khomri, la nouvelle ministre du Travail, a du pain sur la planche | Europe 1 | 02/09/2015

>> Myriam El Khomri : "Mon cap est clair, l'emploi" | Le Point | 02/09/2015

>> Myriam El Khomri chez Pôle emploi: "Bonjour, je suis la nouvelle ministre" | L'Express | 02/09/2015

>> Myriam El Khomri, de la mairie de Paris au ministère du Travail | Francetv info | 02/09/2015

>> Qui est Myriam El Khomri, nouvelle ministre du Travail ? | franceTVinfo | 02/09/2015


 


Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir