QUESTIONS À : Frédéric Danel, directeur régional de Pôle Emploi

Après l’Auvergne puis la Lorraine, Frédéric Danel a pris la direction de la région Bourgogne le 18 mai dernier. Il est le responsable d’un réseau comprenant 30 agences et 1200 salariés répartis sur le territoire et accueillant 126 360 demandeurs d’emploi. A l’horizon 2016, il se prépare à assumer la fonction de futur directeur du Pôle Emploi Bourgogne Franche-Comté.

Quelle est la situation de l’emploi en Bourgogne ?

« La crise de 2008 a engendré une forte hausse du chômage et un nombre de demandeurs d’emploi qui continue de croître avec une augmentation significative ces deux derniers mois (*). Néanmoins, il faut regarder sur une période plus longue, l’évolution est inférieure à celle enregistrée à l’échelon national. »

La création d’une grande région va-t-elle modifier son fonctionnement ?

« Pôle Emploi s’alignera sur le découpage administratif mais seules les fonctions support seront impactées. Il n’y aura aucune modification pour les usagers, les entreprises et les demandeurs d’emploi, aucune non plus sur le maillage territorial. »

Comment Pôle Emploi travaille-t-il avec les entreprises ?

« Pôle Emploi ne crée pas d’emplois, mais agit sur le marché du travail pour favoriser le retour à l’emploi en répondant aux demandes des entreprises. Une fois par an, nous les questionnons sur leurs besoins en main-d’œuvre. 42 000 établissements sont contactés et il en ressort près de 36 000 projets de recrutement. Cette étude est l’un des outils nous permettant de préparer les offres de formation et les accompagnements qui répondront aux besoins des entreprises et des territoires. Car la problématique essentielle reste l’adéquation entre le profil des candidats et les postes à pourvoir. Nous avons également instauré une équipe dans toutes les agences pour développer une relation privilégiée avec l’entreprise. »

Des projets en tant que nouveau directeur régional ?

« Préparer le regroupement des deux régions, mettre en œuvre le projet stratégique de Pôle Emploi qui vise à obtenir des résultats probants après d’importantes réformes, poursuivre la personnalisation des services. Nous continuerons également à dispenser de la formation en fonction des besoins des entreprises car c’est un levier efficace. 68.5% des demandeurs d’emploi ayant suivi une formation entrent dans l’emploi dans un délai moyen de six mois. Nous allons de même mettre en place des services digitaux comme www.emploi-store.fr, une plateforme de l’emploi sous forme d’application afin d’aider les demandeurs d’emploi dans leurs démarches. »

Nadège Hubert



Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir