Les patrons, méfiants face à Pôle emploi

Face au chômage de masse et alors que des postes restent non pourvus, des employeurs se détournent de Pôle emploi.

Le nombre de demandeurs d'emploi est en lègère baisse en juillet. Pôle emploi n'est plus un interlocuteur privilégié pour un certain nombre de chefs d'entreprise. Certains patrons préfèrent désormais chercher eux-mêmes. C'est le cas de Sylvain Lamarche, directeur de l'entreprise Movidone qui était à la recherche d'une assistance de direction . "On a demandé à Pôle emploi de nous préfiltrer des CV et en une semaine et demie nous n'avons rien reçu. Le postulat de Pôle emploi, c'est 'on poste une annonce, c'est à l'entreprise de faire le reste' et pour nous ce n'est pas envisageable", explique Sylvain Lamarche.

Peu de temps consacré aux entreprises

Carla de Souza sa nouvelle assistante a aussi eu l'impression que le travail de Pôle emploi a été superficiel. "C'est juste un outil pour poster une annonce. C'est à vous de faire le suivi, eux ne font rien du tout", explique la jeune femme. Si Pôle emploi doit gérer des millions de chômeurs, son rôle est aussi d'aider les entreprises à recruter. Mais le temps consacré aux entreprises est de 6 à 7%. Plusieurs fois déçu par Pôle emploi, Sylavain Lamarche préfère désormais travailler avec des recruteurs privés et payants.




v



Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir