A Bordeaux, Pôle emploi plus proche des entreprises

Le changement de stratégie de Pôle emploi vis-à-vis des entreprises se traduit en Gironde par la priorité donnée au territoire et la spécialisation de 114 agents.

"Actuellement 70 % des entreprises sont satisfaites de nos services. Notre objectif est à d'arriver à un taux de satisfaction de 80 % d'ici 18 mois" annonce Benoît Meyer, directeur territorial de Pôle emploi en Gironde. Pour accroître les embauches Pôle emploi a décidé de se rapprocher du monde de l'entreprise et ceci de deux manières. Tout d'abord en réorganisant les agences qui jusque-là fonctionnaient selon un modèle sectoriel.

"L'agence de Mérignac était par exemple spécialisée dans les secteurs aéronautique et métallurgie car il sont très représentés dans la commune. Mais dans cette agence c'étaient les seuls secteurs couverts. Les entreprises de Mérignac spécialisées dans le bâtiment ou les travaux publics n'étaient pas connues de cette agence. Le côté sectoriel joue contre la dimension territoriale, or il apparaît que les entreprises vont d'abord chercher au plus près" explique Benoît Meyer.

Des agents dédiés aux entreprises

Le deuxième axe de la réorganisation adoptée au plan national dans les grandes métropoles concerne la spécialisation des agents de Pôle emploi. Polyvalents, ces derniers consacraient jusqu'à présent une demi-journée par semaine à leurs contacts avec les entreprises, le reste du temps étant consacré aux demandeurs d'emplois. Afin de gagner en efficacité, les 12 agences du bassin d'emploi de Bordeaux, qui couvre 86 communes (contre 28 pour Bordeaux Métropole), vont se doter d'agents spécialisés dans les relations avec les entreprises. Dans la ville de Bordeaux intra-muros, qui compte 4 agences Pôle emploi, 75 conseillers sont concernés : 114 à l'échelle du département de la Gironde (18 agences au total) et 4.000 dans toute la France.

"Nous ne créons pas de postes nouveaux. Cette spécialisation passe par la formation d'agents qui étaient auparavant polyvalents. Les autres agents seront dédiés aux demandeurs d'emploi. Les très petites entreprises sont dépourvues de service ressources humaines. Notre but est d'appuyer les entreprises, de les aider à définir les postes à pourvoir, à chercher les candidats, à les présélectionner, etc." résume Benoît Meyer.

L'approche sectorielle sauvegardée

Si la spécialisation des agents de Pôle emploi fait l'objet d'un plan national, la réorganisation est gérée localement. La prise en compte de la dimension territoriale ne va pas entraîner la disparition totale de l'approche sectorielle. Les secteurs clés, comme le BTP, le transport, la métallurgie, santé-action sociale, tourisme et numérique continueront à bénéficier d'un traitement spécifique. Ce redéploiement doit être terminé d'ici fin septembre 2015 en Gironde. En plus de la communication par la presse, Pôle emploi va initier des campagnes de mailing et organiser des rencontres dans les plus grandes entreprises. Avec pour cible prioritaire les 26 % d'entreprises qui ont annoncées qu'elles recruteraient de l'ordre de 80.000 salariés en Gironde en 2015.

Jean-Philippe Dejean


A LIRE AUSSI :

>> Bordeaux : Pôle emploi à la chasse au recruteur | Sud-Ouest | Yoann boffo | 21/07/2015



Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir