Pôle emploi veut privilégier les entretiens sur rendez-vous

Pôle emploi compte réserver plusieurs après-midis par semaine aux entretiens sur rendez-vous, des plages horaires pendant lesquelles les demandeurs d'emploi ne pourront plus se présenter spontanément en agence, selon un document de travail dont l'AFP a obtenu copie jeudi.

Approuvée par le Conseil d'administration de Pôle emploi début juillet, cette nouvelle organisation testée dans "40 agences réparties sur neuf régions" devrait être déployée entre septembre 2015 et mars 2016, selon le document "confidentiel" transmis aux syndicats du Comité central d'entreprise (CEE).

Le dispositif sera présenté le 21 juillet en CCE extraordinaire, avant une consultation de l'instance début septembre.

Selon le projet, "un à quatre après-midis par semaine", "en fonction des caractéristiques du territoire", seront "réservés à la réception sur rendez-vous des demandeurs d'emploi", sauf "en cas de demande urgente".

Pendant ces après-midis, les demandeurs d'emploi se présentant à l'agence sans rendez-vous seront invités à contacter leur conseiller par "mail" ou "à revenir sur une plage d'accès sans rendez-vous".

Par ailleurs, les ordinateurs habituellement en libre accès ne seront accessibles aux demandeurs d'emploi que "sur rendez-vous", précise le document.

Cette organisation n'aura, en revanche, aucun impact sur les recruteurs, qui garderont "un accès permanent" aux conseillers entreprises.

Objectifs du projet: augmenter le temps consacré à l'accompagnement des demandeurs d'emploi, favoriser le traitement personnalisé de l'indemnisation ou encore améliorer la satisfaction.

Des objectifs atteints, selon Pôle emploi, dans les 40 agences où le dispositif est testé depuis février.

Selon la direction de l'opérateur, cette organisation a permis aux conseillers de consacrer en moyenne 1,5 jour supplémentaire par mois à l'accompagnement des demandeurs d'emploi et "le temps consacré au traitement des dossiers indemnisation a augmenté de 10% comparé aux agences témoins".

Du côté des demandeurs d'emploi, ils ont bénéficié de "30% d'entretiens en plus" et n'ont pas ressenti, selon Pôle emploi, de dégradation de la qualité d'accueil en agence.

"Les demandeurs d'emploi apprécient d'avoir un accès spécifique à l'agence pour un rendez-vous. Ils notent une ambiance plus calme", ajoute l'opérateur dans son document.

Même satisfaction chez les conseillers: 82% d'entre eux "jugent utiles les périodes d'accès à l'agence sur rendez-vous", selon Pôle emploi.






Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir