JobiJoba peut jubiler

Le site d’offres d’emploi vient de signer un partenariat de taille avec Pôle emploi.

JobiJoba franchit un grand pas. L’entreprise pessacaise qui propose depuis 2007 un moteur de recherche d’offres d’emploi vient d’être choisie, suite à un appel à candidatures, par Pôle emploi pour être son partenaire technique.

Depuis quelques semaines, JobiJoba loue sa technologie, un algorithme développé par les ingénieurs de la start-up, à l’acteur public de l’emploi qui cherche à mieux exposer ses offres sur Internet. « Pour nous, c’est une belle reconnaissance. Cela montre que notre technologie est pertinente et cela va nous apporter un peu de lumière mais aussi plus de crédibilité », avance Thomas Allaire.

 

Le partage des offres
En gros, la solution technique de la société pessacaise va permettre à Pôle emploi de mieux indexer les offres, par ville, par métier, d’éviter les doublons ou encore de filtrer les discriminations.

Autre partenariat en cours entre les deux acteurs : le partage d’offres d’emploi. Jusqu’à présent, c’était chacun pour soi. JobiJoba n’avait pas accès aux offres de Pôle emploi et ce dernier ne publiait pas celles du site. D’ici quelques semaines, ce sera une histoire ancienne. Pôle emploi s’est également associé à sept autres entreprises pour partager de la même manière leurs offres (Viadeo, Régionsjob, etc.)

« Nous avons encore du mal à établir les conséquences de ces partenariats, peut-être plus de clients ? », sourit le responsable.

Profitant déjà d’une croissance assez exceptionnelle, JobiJoba embauche aujourd’hui 16 personnes. « Nous prévoyons trois à quatre recrutements d’ici la fin de l’année », précise-t-il.

Née à Bordeaux Unitec, l’entreprise Allgoob, qui gère le moteur de recherche, a gardé depuis ses débuts la même philosophie : aider les gens à trouver un job le plus facilement possible. Tout est 100 % gratuit pour les candidats.

Aujourd’hui, le site travaille avec près de 400 sites partenaires dans des domaines très divers et agrège leurs offres d’emploi. 500 000 sont disponibles. Au fil des années, sa solution technique pour mieux les indexer s’est affinée. On peut par exemple, sur la dernière version du site, entrer en contact avec des personnes qui travaillent dans l’entreprise qui recrute. « Notre but est de proposer le maximum de propositions par zone et par métier », indique Thomas Allaire.

Une croissance à deux chiffres
JobiJoba s’est développé dans dix pays. Dernier en date : la Russie, qui connaît un démarrage prometteur. Prochain en vue : la Turquie.

2,6 millions de visiteurs sont venus sur ses différentes versions en mars dernier. Les plus nombreux sont logiquement les Français (1,6 million). « Nous avons multiplié par deux notre audience sur les quatre premiers mois de l’année par rapport à la même période l’an dernier. »

L’entreprise est installée dans des locaux rue Eugène-et-Marc-Dulout, dans le centre-ville, et compte y rester. L’équipe est composée d’animateurs des sites parlant russe, espagnol, allemand, anglais, et de développeurs et ingénieurs. « Nos locaux sont assez grands, expose le cofondateur. Nous avons encore la place pour accueillir de nouveaux collaborateurs.

Pessac · emploi | LAURIE BOSDECHER



Commentaires   

 
0 #2 Pablo Ruiz Picasso 29-05-2013 08:51
Djobi Djoba : Ay Niña - Yo te encuentro - Solita por la calle - Yo me siento amorado - Yo me siento triste solo
Citer
 
 
0 #1 Patrice BLANC 29-05-2013 08:37
jobijoba, une startup innovante créée en Aquitaine... félicitation !
Citer
 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir