Pôle emploi: Un concours façon «Top Chef» pour recruter dans la restauration

Dans le Languedoc-Roussillon, Pôle emploi lance « Pôle chef », une opération visant à susciter des vocations dans le secteur tertiaire...

Le secteur de l’hôtellerie-restauration recrute, mais peine cruellement à pourvoir ses postes. Face à ce constat, Pôle emploi Languedoc-Roussillon s’est inspiré des émissions de téléréalité culinaires pour lancer « Pôle chef », une opération créée l’an dernier et reconduite cette année.

L’ambition du programme : « valoriser ces postes et faire émerger, chez les demandeurs d’emploi, des vocations dans les métiers de la cuisine », explique à La Dépêche du Midi Hervé Lantelme, directeur d’une antenne locale de Pôle emploi.

Cinq candidats aux fourneaux de la Maison du cassoulet

Des candidats souhaitant tenter une expérience dans l’univers de la cuisine professionnelle ont ainsi été recrutés, et cinq d’entre eux se sont retrouvés aux fourneaux de la Maison du cassoulet et de l’Hôtel du Centre et du Lauragais, où ils avaient à préparer trois assiettes, dont un plat de poisson à partir de cabillaud. La lauréate de cette édition, Mouna Boumaïz, a été informée du concours par voie d’affichage puis est venue se renseigner auprès de sa conseillère.
« Mon objectif, c’est avant tout un emploi. En cuisine ou ailleurs, je veux un emploi stable. Je me suis inscrite à ce concours mais viens d’un autre secteur (la petite enfance) », s’est-elle confiée au quotidien local. « Cela ne veut pas dire que les candidats vont forcément travailler dans ce secteur, mais certains peuvent programmer une formation, un stage et bénéficier d’un accompagnement de Pôle emploi ou bien tester un contrat saisonnier et pourquoi pas envisager une carrière professionnelle », conclut Hervé Lantelme.








Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir