Pôle Emploi : Le Crefom s'interroge sur le recrutement d'un directeur de l'Hexagone

Le Crefom Réunion milite pour la régionalisation des emplois en Outre-mer. Ainsi, à l'occasion du changement de direction à Pôle Emploi Réunion, il interpelle le directeur général du Pôle Emploi sur le possible remplacement le directeur régional par un directeur venant de l'Hexagone.

Voici les propos du conseil représentatif des Français d'Outre-mer:

Dans un courrier du 7 mai 2015, le délégué régional du CREFOM Réunion a interpellé Monsieur Jean Bassères, Directeur Général de Pôle Emploi sur le changement de direction à Pôle Emploi Réunion.

Il est question en effet du prochain départ du directeur régional de pôle emploi Réunion en Rhône-Alpes, et par la même occasion de son remplacement par un directeur venant de l’Hexagone.

Si cette information venait à être confirmée, elle viendrait en contradiction avec les engagements du Président de la République, qui a clairement affiché sa détermination de favoriser l’accès des réunionnais aux emplois locaux, notamment dans des postes à responsabilité.

Le CREFOM Réunion s’interroge sur les critères qui ont guidé ce choix. Les compétences locales existent et la question qui se pose est la suivante : y a –t-il eu une recherche localement pour identifier les personnes susceptibles d’occuper ce poste ?

Lors du séminaire sur l’emploi local qui s’est tenu en août 2014, le Président de La République lui-même, souscrivant aux préconisations du rapport du député Patrick Lebreton sur la régionalisation des emplois a confié au Pôle Emploi la mission de rédiger et de mettre en œuvre une charte pour l’emploi local à La Réunion pour le secteur privé.

L’objectif de cette charte étant de privilégier, dans ce secteur, l’encadrement par des compétences locales.

"Visiblement la nomination envisagée va à l’encontre des préconisations du Président de la République et de la mission confiée à la structure placée sous votre autorité". Faire accéder les cadres locaux aux emplois supérieurs doit être une priorité pour les administrations publiques et le pôle emploi pourrait en donner l’exemple compte tenu de la mission et de la confiance accordées par le plus haut dirigeant du pays.

Le CREFOM ne manquera pas d’appeler l’attention du Président de La République, François Hollande, sur ces situations tout comme il est certain que l’opinion publique n’adhérera pas à une initiative qui consiste à remplacer un cadre local par un fonctionnaire venant de l’Hexagone, ne connaissant pas le contexte si particulier de La Réunion.

Compte tenu de ces éléments, Le CREFOM demande au Directeur Général de Pôle Emploi de bien vouloir reconsidérer sa position en nommant une personne issue du territoire à ce poste stratégique qui nécessite une vraie connaissance du contexte local.

Il serait en effet dommage que le maintien de cette nomination conduise à réduire le nombre déjà anecdotique des directeurs départementaux locaux.

Le CREFOM ne manquera pas d’interpeller le Premier Ministre, Manuel Valls, qui sera à La Réunion au cours du mois de juin sur ce dossier et en particulier sur les incohérences d’une politique sociale dont les actes semblent contredire des propos que tous les réunionnais ont entendus lors du passage du chef de l’état dans notre département.





>> CREFOM : Conseil Représentatif des Français d'Outre-Mer


Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir