Pôle emploi : propagande antichômeurs

Dans son rapport annuel, Pôle emploi a évoqué un nombre d’intentions d’embauches évalué à 1,7 million en se basant sur les déclarations des entreprises. De là à en conclure que les chômeurs ne font pas tous les efforts qu’il faut, bien des commentateurs ont franchi le pas… et c’était bien le but d’un tel rapport !

En réalité, l’étude de Pôle emploi a évalué des embauches potentielles à partir des réponses à des questionnaires envoyés aux entreprises pour les interroger sur leurs éventuels projets. Cela n’a donc rien à voir avec les offres d’emploi réellement proposées par l’agence. En plus, pour être complète, cette étude aurait dû interroger aussi les entreprises sur leurs projets de licenciements. Car c’est tout de même cela qui est à l’origine de l’explosion du chômage ces dernières années.

Ce rapport participe d’une campagne politique contre les chômeurs qui dédouane le patronat de sa responsabilité dans le chômage tout en préparant les esprits à de nouvelles restrictions des allocations aux sans-emploi.


Stéphane FORT




Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir