“Pôle emploi annonce 1,4 million d’emplois non pourvus” selon Europe 1, roi de la manipulation ou de la bêtise. Avec la complicité coupable de la direction de Pôle emploi

Parmi ceux qui font le plus fort dans la désinformation permise par l’exploitation de l’enquête Besoins en Mains d’œuvre (voir Cette année, l’enquête BMO sert à quelque chose, lutter contre la morosité ambiante. Alors peu importe que les chiffres n’aient aucune fiabilité ) figure, indéniablement, Europe 1

Celle-ci diffuse, en boucle, dans l’annonce destinée à montrer la pertinence de son information “Pôle emploi annonce 1 4 million d’emplois non pourvus” confondant sans le moindre scrupule, sans la moindre souci de vérification, sans la moindre rigueur, des intentions d’embauche dans l’année et des emplois disponibles immédiatement

Pour illustrer cette différence, c’est pourtant simple : les postes de vendangeurs sont décomptés dans les intentions d’embauche de l’année, et, bien sur, ils ne seront ouverts à cette embauche que quand le raisin sera mur et prêt à être cueilli. C’est certainement trop simple à comprendre pour Europe 1 qui en fait allègrement des emplois non pourvus, et prépare ainsi l’habituelle émission sur les chômeurs qui ne veulent pas vraiment travailler, sur l’incitation à rester dans le confort du chômage crée par une indemnisation trop généreuse, et autre habituelles carabistouilles

Comme cette enquête, contrairement à la façon dont elle se déroulait à son origine, ne sert pas aux conseillers de Pôle emploi pour leur prospection puisqu’ils n’ont pas connaissance des entreprises qui font part de leur mention de recruter, ce qui explique au passage pourquoi il est impossible de savoir si les intentions d’embauche se sont concrétisées et prouve que les chiffres avancés sur ce sujet sont une invention pure et simple, on voit bien que cette enquête, renouvelée année après année, sans que jamais sa fiabilité ne puisse être mesurée a maintenant en réalité un seul but, fournir aux médias de la matière

Peu importe qu’elle soit exploitée par certains de cette façon détestable et que cela contribue, sans que les responsables de Pôle emploi ne semblent vouloir s’en rendre compte, à dévaloriser l’institution dont ils ont la charge : celle-ci met en effet en évidence, à travers les chiffres publiés, mis en exergue, sa profonde incapacité à mettre en relation une offre et une demande

Maintenant que la grève est finie, je crois que je vais revenir écouter Radio France


@ Michel Abhervé pour Alternatives Economiques

Michel Abhervé

Professeur associé à l'université de Paris Est Marne la Vallée, il y enseigne l'économie sociale et les politiques publiques dans une licence professionnelle « Management des organisations de l'économie sociale ». Il a mis en place la possibilité de suivre cette formation en apprentissage. Il intervient également dans le Master rénové «Management de l'insertion dans l'économie sociale et solidaire » et contribue à l'animation du site ressources pour l'économie sociale www.univ-mlv.fr/ecosoc.

Michel Abhervé a exercé des responsabilités politiques en étant pendant plus de 20 ans élu à Evry et au conseil régional d'Île-de-France. Il a en particulier suivi des dossiers concernant l'insertion, la formation professionnelle, assuré la présidence de l'Union nationale des missions locales, et vient de suivre pour les employeurs de l'économie sociale le Grenelle de l'insertion, à travers un blog

>> Le blog de Michel Abhervé (Alternatives Economiques)




A LIRE AUSSI :

>> Enquête Besoins en Main-d’Œuvre 2015 - Présentation de l'enquête

L'enquête annuelle "Besoins en Main-d'Œuvre" est, depuis plusieurs années, un élément essentiel de connaissance du marché du travail.



Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir