Pôle emploi a progressé en termes de retour à l'emploi, selon son directeur

Pôle emploi a amélioré de 16% son efficacité en termes de retour à l'emploi des chômeurs, a assuré mercredi son directeur général Jean Bassères, qui note également une "inversion de la courbe" de satisfaction vis-à-vis de l'opérateur.

"J'ai le sentiment qu'on n'a pas, loin de là, à rougir de nos performances, notamment sur le taux de retour à l'emploi", a déclaré M. Bassères lors d'une conférence de presse de présentation du plan stratégique Pôle emploi 2020.

En tenant compte de la conjoncture, "on a amélioré notre efficacité en termes de retour à l'emploi à hauteur de 16%" entre juin 2013 et juin 2014, a-t-il assuré, citant des travaux de la Dares, service des statistiques du ministère du Travail, et de l'Unédic, organisme gestionnaire de l'assurance chômage.

"On a observé en moyenne 124.500 retours à l'emploi durable (contrats de plus de six mois, NDLR) chaque mois là où leur modèle dit qu'à efficacité constante, compte tenu de la conjoncture, on aurait dû faire 107.190", a-t-il détaillé.

Au total, Pôle emploi a constaté 3,59 millions de retours à l'emploi en 2014, durables ou non. L'opérateur compte améliorer ce chiffre de 1,5% en 2015, "à conjoncture constante".

Dans le même temps, le chômage a atteint en métropole le nouveau record de 3,496 millions de demandeurs d'emploi sans aucune activité fin 2014, soit une hausse de 189.100 sur un an.

Jean Bassères note un "deuxième élément de satisfaction": "l'évolution des taux de satisfaction" des entreprises et des demandeurs d'emploi sur l'offre de Pôle emploi. Ce sont "les premiers fruits de notre transformation", s'est-il réjoui.

"S'il y a bien une courbe que l'on a inversé, c'est celle" de la satisfaction des demandeurs d'emploi, a-t-il lancé. Elle s'élevait à 57% en 2014, après être descendue de 56% à 52% entre 2010 et 2012, selon les chiffres de l'opérateur.

M. Bassères a toutefois admis que ce taux n'est pas encore "satisfaisant".

Pour les entreprises, l'indicateur est passé de 56% à 66% entre 2011 aujourd'hui, selon Pôle emploi.


LEntreprise.com avec AFP



Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir