Chômage : Sapin veut préserver les droits

En dépit d’un endettement record de l’Unedic, le ministre du Travail exclut toute baisse des allocations chômage. Il ferme la porte à la dégressivité prônée par le Medef.

Le patronat est prévenu. « Ce n’est certainement pas dans cette période de très haut chômage qu’on va modifier si profondément que ça les règles, qu’on va baisser l’indemnisation des chômeurs », a affirmé le ministre du Travail, dimanche, sur France 5. Alors que les partenaires sociaux ne devraient finalement lancer que début 2014 la renégo­ciation des règles d’assurance-chômage (lire ci-dessous), Michel Sapin a tracé la voie, s’aventurant au passage sur la chasse gardée des gestionnaires de l’Unedic, en dépit de l’atta­chement affiché par l’exécutif à la démocratie sociale. « Je propose plutôt aux partenaires sociaux de simplifier, d’éviter les erreurs et les complications », a indiqué le ministre.

Lire la suite : Chômage : Sapin veut préserver les droits

Assurance chômage des cadres: la CFE-CGC menace de passer au privé

La présidente de la CFE-CGC, Carole Couvert, a menacé lundi de mettre en place un dispositif de protection sociale "privé" pour les cadres si le plafond des indemnités chômage est abaissé dans le cadre des nouvelles règles d'assurance chômage.

"Trop c'est trop, il faut arrêter de plumer l'encadrement!". La présidente de la CFE-CGC, Carole Couvert, a clairement mis en garde le gouvernement, lors de sa conférence de presse de rentrée, à propos des négociations sur les nouvelles règles de l'assurance chômage.

La numéro un de la centrale des cadres, élue en avril dernier, a menacé lundi d'étudier le passage à un dispositif de protection sociale "privé" pour les cadres si le plafond des indemnités chômage est abaissé. Elle a par ailleurs proposé un report des négociations assurance chômage d'un trimestre, à début 2014, afin de les "dissocier" du débat en cours sur les retraites.

Lire la suite : Assurance chômage des cadres: la CFE-CGC menace de passer au privé

Pour l'Insee aussi, le chômage augmente moins vite

Le taux de chômage a atteint 10,5% au deuxième trimestre 2013 en métropole, soit 0,1 point de plus qu'au trimestre précédent. Il atteint son plus haut niveau depuis 1997.

La situation du marche du travail "s'améliore", a estimé jeudi 5 septembre le ministre du Travail Michel Sapin, même si le chômage continue sa progression. En effet, selon des chiffres de l'Insee publiés jeudi 5 septembre, le taux de chômage au sens du Bureau international du travail (BIT) a augmenté de 0,1 point au deuxième trimestre 2013 pour atteindre 10,5% en France métropolitaine, son plus haut niveau depuis fin 1997. Avec les départements d'outre-mer, le chômage s'élève à 10,9% (+0,1 point). Cette tendance confirme celle révélée par les chiffres publiés par le ministère de l'emploi pour le mois de juillet.

Lire la suite : Pour l'Insee aussi, le chômage augmente moins vite

La précarisation du marché de l'emploi s'intensifie

Plus de huit embauches sur dix ont été en CDD au premier trimestre en France, un niveau record.

La part des CDD dans les embauches a atteint 82,4% au premier trimestre 2013 dans les entreprises de 10 salariés ou plus, un niveau record, selon des données publiées ce mercredi 4 septembre par le ministère du Travail.

En hausse quasiment ininterrompue depuis fin 2010, la part des embauches en contrat à durée déterminée a connu un nouvelle progression de 0,8 point au premier trimestre, pour atteindre un taux jamais enregistré depuis la mise en place de statistiques comparables en 1999, souligne la Dares, chargée des statistiques du ministère.

Lire la suite : La précarisation du marché de l'emploi s'intensifie

Formation professionnelle : commencerait-on à sortir des affirmations péremptoires ?

L’Inspection Générale des Affaires Sociales a réalisé un fort intéressant pré-rapport intitulé Evaluation partenariale de la politique de formation professionnelle des demandeurs d’emploi

Signé par Paulo Gemelgo, Anousheh Karvar et Bruno Vincent, ce travail rompt heureusement avec les affirmations simplistes qui caractérisent nombre de propos, y compris ceux que tiennent de très hautes autorités, sur la formation professionnelle.

Après avoir relativisé les statistiques couramment utilsées qui surestiment la proportion des demandeurs d’emploi bénéficiant d’une formation (voir En 2011, un chômeur sur cinq a pu bénéficier d’une formation), et montré la faiblesse de la connaissance disponible sur l’impact réel des formations, il met bien en évidence les limites de l’approche adéquationniste qui fonde la conception de l’ensemble du complexe système de la formation des demandeurs d’emploi.

Lire la suite : Formation professionnelle : commencerait-on à sortir des affirmations péremptoires ?

Sixième mois de baisse du nombre de chômeurs en Espagne

En Espagne, le nombre de personnes inscrites au chômage a baissé en août pour le sixième mois consécutif annonce le ministère de l'emploi, mardi 3 septembre. La quatrième économie de la zone euro comptait... 31 chômeurs de moins qu'en juillet. En chiffres corrigés des variations saisonnières, le nombre de chômeurs baisse de 13 700 personnes, à 4,87 millions d'inscrits.

Il s'agit de la première baisse pour un mois d'août depuis 2000, souligne le ministère dans un communiqué. La tendance à la baisse est confirmée par l'Instituto Nacional de Estadística (INE), dont les méthodes de calcul diffèrent, qui a annoncé le 25 juillet une baisse du chômage au 2e trimestre, la première en deux ans, à 26,26 % de la population active.

Lire la suite : Sixième mois de baisse du nombre de chômeurs en Espagne