Priorité à la lutte contre le chômage de longue durée

Même avec l'inversion tant espérée de la courbe du chômage, les chômeurs de longue durée seront les derniers réembauchés. La boîte à outil de l'emploi doit se doter de nouveaux instruments contre la persistance du chômage de longue durée: la priorité à l'embauche des chômeurs de longue durée et l'emploi par les services publics d'allocataires de minima sociaux.

Le niveau du chômage et sa durée atteignent des records en France. Près de cinq millions de travailleurs recherchent aujourd'hui un emploi. Malheureusement, selon la boutade gaulliste, "des chercheurs qui cherchent on en trouve mais des chercheurs qui trouvent on en cherche". En effet, la durée moyenne d'inscription à Pôle emploi a grimpé de plus de 100 jours en quatre ans jusqu'à frôler 500 jours en juillet dernier.

Lire la suite : Priorité à la lutte contre le chômage de longue durée

Les destructions d’emplois s’intensifient, pas de retournement attendu d’ici fin 2013

La situation s’est aggravée au 2e trimestre sur le front de l’emploi avec la disparition de près de 35.000 postes dans le secteur marchand et, les perspectives restant moroses jusqu’à fin 2013, l’inversion promise de la courbe du chômage ne devrait pas venir des entreprises privées.

Malgré un rebond surprise de la croissance au 2e trimestre (+0,5% selon l’estimation de l’Insee), les chiffres publiés mercredi par l’Institut de la statistique révèlent une détérioration de l’emploi salarié: 34.600 postes ont été rayés de la carte au 2e trimestre, après 4.700 au trimestre précédent.

Au 2e trimestre, tous les secteurs d’activité ont été frappés par cette dégradation, amorcée mi-2012.

Lire la suite : Les destructions d’emplois s’intensifient, pas de retournement attendu d’ici fin 2013

La négociation sur la réforme de l'assurance chômage va être repoussée

Les partenaires sociaux sont tombés d'accord pour retarder le début des discussions les droits rechargeables à l'assurance chômage à la fin de l'année au lieu de les commencer en automne comme c'était prévu.

On le sentait venir... Un consensus se dégage parmi les partenaires sociaux pour repousser à la fin de l'année la négociation de l'assurance chômage, initialement prévue à l'automne, mais aucune date n'est encore fixée, ont indiqué mardi à l'AFP diverses sources patronales et syndicales.

L'actuelle convention, signée en mai 2011, expire le 31 décembre 2013. Les discussions devaient débuter en septembre ou octobre mais les partenaires sociaux, qui cogèrent l'Unédic, peuvent en attendant proroger les règles actuelles. Le principal enjeu sera de financer la création des "droits rechargeables" prévus par l'accord sur l'emploi alors que la dette de l'Assurance chômage, qui se creuse à mesure que le nombre de chômeurs augmente, devrait atteindre 18,5 milliards fin 2013 et 24,1 mds fin 2014.

Lire la suite : La négociation sur la réforme de l'assurance chômage va être repoussée

La chômeuse qui a interpellé Hollande a lancé un blog: "les mendiants de l'emploi"

NANTES (Loire-Atlantique), 10 sept 2013 - La chômeuse qui avait interpellé, début août, le président François Hollande en visite en Vendée en lui demandant ce qu'il comptait faire pour les chômeurs seniors, a lancé un blog intitulé "Les mendiants de l'emploi", a-t-elle indiqué mardi à l'AFP.

Insistant, depuis le début de sa médiatisation, pour que son intervention ne lui serve pas personnellement mais permette de mettre en lumière la situation très difficile des milliers de chômeurs de plus de cinquante ans, Nathalie Michaud signe seulement "une chômeuse de longue durée", ce blog, accessible à l'adresse: http://lesmendiantsdelemploi.blog4ever.com

"Je crée ce blog pour que les personnes dans mon cas puissent avoir un espace d'échange d'idées mais aussi pour que l'on échange sur nos expériences, nos combats", explique en page de garde cette dynamique quinquagénaire de 52 ans, maman d'un grand fils, qui a dû il y a près d'un an retourner habiter chez sa mère alors qu'elle n'avait presque plus de ressources.

Lire la suite : La chômeuse qui a interpellé Hollande a lancé un blog: "les mendiants de l'emploi"

Emplois d’avenir : le boom

Le ministre du Travail Michel Sapin sera à Angoulême le 26 septembre pour évoquer les contrats d’avenir. Car Angoulême et l’Agglomération jouent le jeu du dispositif.

De la Normandie aux Vosges, Michel Sapin a pris son bâton de pèlerin pour défendre et promouvoir les contrats d’avenir. Et le ministre du Travail a fait d’Angoulême l’une des étapes de ce Tour de France. Ce sera jeudi 26 septembre…

Il faut dire qu’Angoulême et son agglomération ont largement contribué au bon démarrage du dispositif gouvernemental à l’échelle du département (1) : 25 recrutements pour la Ville d’Angoulême, cinq pour le Centre communal d’action sociale (CCAS) et 33 pour le Grand-Angoulême. Il convient aussi d’ajouter les contributions des autres communes de l’agglomération, dont La Couronne (six recrutements).

Lire la suite : Emplois d’avenir : le boom

Chômage : Sapin veut préserver les droits

En dépit d’un endettement record de l’Unedic, le ministre du Travail exclut toute baisse des allocations chômage. Il ferme la porte à la dégressivité prônée par le Medef.

Le patronat est prévenu. « Ce n’est certainement pas dans cette période de très haut chômage qu’on va modifier si profondément que ça les règles, qu’on va baisser l’indemnisation des chômeurs », a affirmé le ministre du Travail, dimanche, sur France 5. Alors que les partenaires sociaux ne devraient finalement lancer que début 2014 la renégo­ciation des règles d’assurance-chômage (lire ci-dessous), Michel Sapin a tracé la voie, s’aventurant au passage sur la chasse gardée des gestionnaires de l’Unedic, en dépit de l’atta­chement affiché par l’exécutif à la démocratie sociale. « Je propose plutôt aux partenaires sociaux de simplifier, d’éviter les erreurs et les complications », a indiqué le ministre.

Lire la suite : Chômage : Sapin veut préserver les droits