Formation des chômeurs, le scandale !

Pourquoi les demandeurs d’emploi sont-ils si peu formés ? Un rapport encore confidentiel dénonce les dysfonctionnements d’un système devenu fou.

C’est un véritable brûlot. Un pavé lancé dans la fourmilière de la formation des demandeurs d’emploi. Dans un rapport qui sera prochainement rendu public mais que "Le Nouvel Observateur" a pu consulter, l’Inspection générale des affaires sociales (Igas) dénonce pêle-mêle les incohérences, l’archaïsme, l’opacité, les doublons, les injustices du fonctionnement des organismes qui sont censés former les 3.400.000 chômeurs que compte la France. Un zéro pointé. 32 milliards d’euros dépensés chaque année, 50.000 instituts aux sigles aussi variés qu’incompréhensibles, pour quel résultat ?

Lire la suite : Formation des chômeurs, le scandale !

Donia et Benjamin appellent à s’indigner

Sans travail, ces deux jeunes ont manifesté devant Pôle emploi hier. Et comptent renouveler l’opération plusieurs jours.

C’est un slogan qui a mobilisé des centaines de milliers de personnes à travers toute l’Europe. En le reprenant, Donia Amadec et Sébastien Leconte veulent surtout sensibiliser la population du Bergeracois. « Indignez-vous », peut-on lire sur leur pancarte, posée devant eux.

Ces deux jeunes gens, âgés respectivement de 25 et 33 ans, se sont assis, hier matin, devant l’entrée de Pôle emploi, à Bergerac. Ce matin, ils devaient y retourner. C’est en tout cas ce qu’ils prévoyaient hier soir. Le but de leur action est d’exprimer leur ras-le-bol. « Nous revendiquons juste un emploi décent pour avoir un avenir, assure Donia. Nous passons de CDD à sans emploi. Notre temps libre, on l’occupe à chercher du travail. »

Lire la suite : Donia et Benjamin appellent à s’indigner

Refonte des droits au chômage : les premières pistes

Syndicats et patronat planchent sur les futurs droits « rechargeables ».

Le scénario proposé par la CFDT coûterait 800 millions d'euros.


Ce devrait être la grande nouveauté des futures règles d'assurance chômage. A la suite de l'accord sur la sécurisation de l'emploi de janvier, les partenaires sociaux doivent instaurer des « droits rechargeables » lors de la renégociation de la convention Unedic, début 2014. Objectif : inciter à la reprise d'emploi, en garantissant à un chômeur retravaillant avant la fin de ses droits à indemnisation qu'il les conservera, au moins en partie s'il retombe au chômage plus tard. Aujourd'hui, le capital acquis lors d'une précédente période de chômage est perdu à la réinscription, ce qui peut décourager à retrouver du travail.

Lire la suite : Refonte des droits au chômage : les premières pistes

Allemagne: le chômage partiel, une des clés de la bonne tenue de l'emploi

En vue des législatives allemandes, dimanche 22 septembre, BFM Business va multiplier les focus sur les forces et les faiblesses de l'économie allemande. Ce lundi 16 septembre, on se penche sur le "kurzarbeit", le travail à temps partiel.

Les Allemands élisent dimanche 22 septembre leurs représentants au Bundestag. L'occasion pour BFM Business de se pencher, toute cette semaine, sur différents aspects de l'économie allemande, ses forces, ses faiblesses, ses marques de fabrique. Ce lundi 16 septembre, coup de projecteur sur le "kurzarbeit", un dispositif qui a permis au pays de traverser la crise sans trop détruire d'emplois.

Derrière ce nom se cache en fait le chômage partiel, l'une des clés de la bonne résistance du marché de l'emploi outre-Rhin. Une entreprise allemande peut ainsi réviser à la baisse les horaires de ses employés pendant six mois, si "son activité baisse considérablement et pour des raisons économiques".

Lire la suite : Allemagne: le chômage partiel, une des clés de la bonne tenue de l'emploi

Refiscalisation des heures sup: quel impact réel sur l'emploi?

La refiscalisation des heures supplémentaires décidée par François Hollande pour mettre un terme au "Travailler plus pour gagner plus" est attaquée de toutes parts. Est-ce bien mérité ?

Avec un chômage dont la courbe refuse de s'inverser et une croissance proche de zéro cette année, la refiscalisation des heures sup voulue par François Hollande à l'été 2012 semble faire un flop. "Nous sommes allés trop vite", a regretté le député PS Thierry Mandon, qui a proposé d'exonérer les heures supplémentaires "exceptionnelles et faiblement rémunérées", pour favoriser le pouvoir d'achat des salariés les plus modestes.

Lire la suite : Refiscalisation des heures sup: quel impact réel sur l'emploi?

L'inversion de la courbe du chômage est pour bientôt

Hollande sur TF1: "Nous sommes près du but" à propos du chômage - 15 septembre 2013


Hollande sur le chômage : "On est tout près du... par lemondefr

Alors que le chômage a continué de grimper en juillet, François Hollande s'est voulu une nouvelle fois optimiste. "On est tout près du but", a-t-il affirmé. "Je m'étais engagé devant vous, devant les Français l'année dernière à la même époque, pour dire que je ferai tout avec le gouvernement de Jean-Marc Ayrault pour inverser la courbe du chômage à la fin de l'année 2013. Nous y sommes presque", a-t-il enchaîné.

Lire la suite : L'inversion de la courbe du chômage est pour bientôt