Emplois d'avenir, le gouvernement en appelle au secteur privé

Le ministre du travail est prêt à étendre au secteur privé - plus que ce qui est déjà prévu - le système des "emplois d'avenir" destiné à faciliter l'embauche de jeunes pas ou peu qualifiés. Michel Sapin indique avoir donné des consignes en ce sens aux Préfets de région et à Pôle Emploi.



Lire la suite : Emplois d'avenir, le gouvernement en appelle au secteur privé

Merci papa de t’être levé à 5 heures du matin pour que j’aille à la fac

Après plus de trente ans chez Petroplus, mon père va découvrir une précarité que je connais bien. Pour un homme de sa génération, une peur sans nom à affronter.

Alors voilà, à 51 ans, après près de trente ans de beaux et loyaux services, Papa va pointer dans la même agence Pôle emploi que moi. Moi, j’ai l’habitude, je suis à deux doigts de taper la bise à ma conseillère, que ma bonne humeur semble insupporter.

Le chômage pour moi, comme pour une bonne partie de mes camarades, est un statut, un terme intrinsèque à notre condition précaire de jeune. CDD, stage, re-CDD, Pôle emploi. Mais lui ?

Lire la suite : Merci papa de t’être levé à 5 heures du matin pour que j’aille à la fac

Formation professionnelle : une enquête curieuse sur la perception par les Français

Acteurs publics et Ernst & Young ont demandé à l’IFOP de réaliser un sondage sur la perception par les Français de la formation professionelle, dont quelques résultats sont publiés.

Le résultat est sans surprise : comment aurait-on pu penser qu’après avoir subi des attaques virulentes de la part du candidat Sarkozy, après que le président Sarkozy eu, vainement, pensé la réformer en deux mois en fin de mandat en menaçnt d’en faire un sujet de référendum (voir “Une réforme radicale de la formation professionnelle” en 2 mois !), après avoir prétendu l’avoir déjà réformée en début de mandat (voir Formation professionnelle : la loi a encore accru la confusion. A quand la prochaine ? et Loi sur la Formation professionnelle : tout ça pour ça !), après avoir subi une attaque, sommes toutes, assez proche de la part du président Hollande (voir Formation professionnelle : François Hollande s’est mis au défi), les Français pourraient avoir un avis favorable sur un dispositif aussi largement décrié ?

Lire la suite : Formation professionnelle : une enquête curieuse sur la perception par les Français

Formation professionnelle : trois Français sur quatre jugent la politique "inefficace"

La formation professionnelle est jugée très "inefficace" par les Français, selon un sondage Ifop publié le 2 mai. En la matière, ils n'ont pas confiance en Pôle emploi et demandent plus d'actions en faveur des chômeurs et des jeunes sans qualification. Un thème qui sera au coeur de la prochaine grande conférence sociale prévue en juin prochain.

Un nouvelle réforme de la formation est dans les tuyaux pour la fin 2013. François Hollande s'y est engagé. Selon l'exécutif, l'idée est de se recentrer sur ceux qui en ont le plus besoin, car selon un sondage* publié ce jeudi 2 mai, 24% seulement des personnes interrogées par l'Ifop jugent que l'argent consacré chaque année à la formation est utilisé de manière efficace.

Lire la suite : Formation professionnelle : trois Français sur quatre jugent la politique "inefficace"

Lever les freins à l'embauche pour réduire le chômage

POINTS DE VUE de Patrick Bernasconi

Cinq millions d'inscrits à Pôle emploi, le nombre de chômeurs le plus élevé que nous ayons jamais connu en France : les chiffres annoncés la semaine dernière sont consternants. Au-delà de l'impact évident d'une conjoncture européenne très dégradée, ils illustrent l'incapacité de notre pays à agir vigoureusement contre le chômage de masse.

François Hollande a proposé une « boîte à outils » dont les principales mesures - contrats de génération, contrats d'avenir - sont typiques de la tradition française de micromesures ciblées et de traitement social du chômage. Elles ne sont absolument pas à la hauteur du défi.

Lire la suite : Lever les freins à l'embauche pour réduire le chômage

Génération chômeurs

Les jeunes qui n’ont ni travail, ni formation deviennent enfin une préoccupation majeure pour les gouvernements.

Plus de 75 millions de jeunes sont sans travail dans le monde. On en compte 26 millions dans les pays développés, chiffre en hausse de 30% depuis le début de la crise, en 2007. Même en Asie orientale, région en plein essor, le taux de chômage des jeunes en 2011 était 2,8 fois plus élevé que celui des adultes. Le phénomène est mondial.

Il est aussi sous-estimé. Le magazine The Economist parle d’une «génération sans emploi» et s’alarme des conséquences au sud, comme le printemps arabe, et au nord où les dettes et le vieillissement vont poser de façon aiguë des problèmes de financement. Tharman Shanmugaratnam, vice-Premier ministre de Singapour et Président du comité directeur du FMI, note:

Lire la suite : Génération chômeurs