La France va manquer de 1,5 million de salariés qualifiés d'ici à 2030

INFO LE FIGARO - Selon une étude de Korn Ferry dont Le Figaro publie en exclusivité les résultats, cette pénurie de main d'oeuvre pourrait représenter une perte de revenus de 175 milliards d'euros.

Le paradoxe est troublant. Alors que la reprise se confirme et que les carnets de commandes se remplissent, la pénurie de main-d'œuvre risque de ralentir la cadence. Selon une étude du cabinet de conseil en gestion des talents et des organisations Korn Ferry, dont Le Figaro publie en exclusivité les résultats, 1,5 million de salariés hautement qualifiés pourraient manquer d'ici à 2030, représentant une perte de revenus de 175 milliards d'euros pour l'économie tricolore. À l'inverse, la France pourrait connaître un surplus de plus de 1,7 million de salariés dont le niveau de formation est peu élevé. 

Lire la suite : La France va manquer de 1,5 million de salariés qualifiés d'ici à 2030

Plan compétences : les missions locales veulent s'émanciper de Pôle emploi

Les missions locales veulent pouvoir conserver une certaine autonomie dans la prescription des formations pour les jeunes qu'elles suivent.

Le grand plan compétences d'Emmanuel Macron va-t-il buter sur des guerres de chapelles informatiques ? C'est ce que craignent les missions locales, acteur majeur de l'insertion des jeunes peu qualifiés et donc appelé à jouer un rôle important - aux côtés des régions et de Pôle emploi - dans ce plan de formation de 15 milliards d'euros . « Nous voulons être prescripteurs de manière autonome », revendique Serge Kroichvili, le délégué général de l'Union nationale des missions locales, l'UNML qui suspecte, à demi-mot, la « stratégie d'occupation du terrain » de l'opérateur national.

De par sa nature technique, le sujet paraît secondaire. A tort, car la réussite du volet numérique d'un grand projet conditionne souvent celle du projet lui-même. En l'occurrence, le plan Macron cible deux catégories de personnes éloignées du marché du travail : les chômeurs peu qualifiés et les jeunes décrocheurs. Encore faut-il que ces derniers puissent tous bénéficier du choc de formation promis au moment où celui-ci commence à se mettre en branle.

Lire la suite : Plan compétences : les missions locales veulent s'émanciper de Pôle emploi

Chômage : pas d’effet Macron

Le ministère de l’emploi vient de publier les chiffres des inscriptions à Pôle emploi au premier trimestre 2018 permettant ainsi de dresser un premier bilan de l’action d’Emmanuel Macron sur ce plan un an après son arrivée à l’Elysée.

Le sous-emploi en forte progression

Ces chiffres font apparaître tout d’abord une baisse des inscrits en catégorie A (ceux qui n’ont pas travaillé du tout dans le mois) : entre avril 2017 et mars 2018, leur nombre a diminué de 58 400 personnes, prolongeant ainsi une tendance engagée depuis le début 2016.

Mais parallèlement le nombre des demandeurs inscrits à Pôle emploi en catégorie B (personnes ayant eu une activité réduite de moins de 78 heures dans le mois) a augmenté de 25 400 personnes et celui des demandeurs inscrits en catégorie C (activité réduite de plus de 78 heures dans le mois) de 121 300 personnes.

Lire la suite : Chômage : pas d’effet Macron

La Maison de l'emploi de Bordeaux défend son action de proximité

De passage à Bordeaux, le directeur général de Pôle emploi a échangé avec Yohan David, le président de la Maison de l'emploi, sur l'efficacité de leurs coopérations alors que l'Etat projette de retirer son soutien financier aux Maisons de l'emploi en 2019.

"Est-ce qu'on ne rajoute pas des processus à des processus ? On ne veut pas tomber dans la surconsommation d'accompagnement des demandeurs d'emplois", s'est interrogé Jean Bassères, le directeur général de Pôle emploi, à l'occasion d'une visite de la Maison de l'emploi (MDE) de Bordeaux, vendredi 13 avril. Il s'agissait de sa première visite de terrain dans une MDE pour le numéro un de l'opérateur public de l'emploi depuis sa prise de fonction en 2011.

Des fonctions différentes

Lire la suite : La Maison de l'emploi de Bordeaux défend son action de proximité

Chômage : le nombre de demandeurs d'emploi en baisse de 1% au premier trimestre, selon Pôle emploi

Pôle emploi a publié ses chiffres du chômage pour le premier trimestre. Le nombre de demandeurs d'emploi sans aucune activité diminue de 1% sur trois mois.

Alors que le nombre d'inscrits en catégorie A (sans aucune activité) à Pôle emploi avait stagné en 2017, il repart à la baisse sur le premier trimestre 2018 (-1%), selon des chiffres publiés mercredi par le ministère du Travail. Il s'agit de la première publication trimestrielle depuis l'abandon, sur volonté du gouvernement, des données mensuelles, dans le but d'avoir des tendances plus fiables.

La catégorie A reprend sa décrue

Fin mars, il y avait donc 3,44 millions de demandeurs d'emploi dans cette catégorie (en France métropolitaine), en baisse de 1% par rapport à décembre 2017, soit 33.300 personnes en moins. En incluant l'Outre-mer, la France compte 3,70 millions de chômeurs, en baisse de 0,9% sur trois mois (-32.100 personnes). Au premier trimestre 2018, toutes les catégories d'âge profitent de cette baisse : -0,6% chez les moins de 25 ans, -1,2% chez les 25-49 ans et -0,6% chez les plus de 50 ans. Sur un an, la baisse est particulièrement sensible pour les jeunes (-3,9%) mais la situation des seniors se détériore (+0,4%).

Lire la suite : Chômage : le nombre de demandeurs d'emploi en baisse de 1% au premier trimestre, selon Pôle emploi

Un site vous permet de donner un coup de main aux chercheurs d'emploi en un clic

Donner un coup de main à un chercheur d'emploi, relire son CV ou donner des conseils, c'est ce que propose une plateforme lancée par Bob Emploi. Le site est soutenu par Pôle Emploi.

Depuis mercredi 25 avril et jusqu'au 1er mai, on peut donner un coup de main à un chercheur d'emploi, relire son CV ou donner des conseils, grâce à une plateforme lancée par Bob Emploi. Le site soutenu par Pôle emploi veut "réinventer l'esprit de solidarité du 1er mai". Pour y parvenir, un seul clic. On peut aller depuis mercredi 25 avril sur la plateforme Bobaction et choisir une façon d'aider un chômeur.

L'aide peut revêtir quatre formes. On peut choisir de relire un CV. On peut aider un chercheur d'emploi à réécrire sa lettre de motivation. On peut proposer de passer du temps, autour d'un café, avec une personne en recherche d'emploi. Ou enfin donner des conseils sur son métier, son secteur professionnel.

Lire la suite : Un site vous permet de donner un coup de main aux chercheurs d'emploi en un clic