Le chômage baisse un peu, les profits des patrons augmentent beaucoup

8,8 % C’est le pourcentage du taux de chômage annoncé par le gouvernement sur tous les plateaux de télé depuis quelques jours. L’ensemble des députés LREM ainsi que les membres du gouvernement, Penicaud en tête, se félicitent de la “baisse historique” du taux de chômage. D’autres résultats viennent ternir les dires du gouvernement et montrent une autre réalité du chômage.

Pôle emploi a également publié ses chiffres sur le chômages et laisse entrevoir une autre réalité beaucoup moins glorieuse pour le gouvernement. En effet Pôle emploi parle en réalité d’une baisse de seulement 0,8% sur le trimestre. Cette baisse sur ce trimestre s’explique principalement par le fait que le dernier trimestre de fin d’année propose tous les ans des chiffres du chômage plus bas dû à la création de postes saisonniers sur cette saison. Pôle emploi annonce en réalité une baisse de seulement 0,3% du chômage par rapport à l’année dernière.

Lire la suite : Le chômage baisse un peu, les profits des patrons augmentent beaucoup

42% des chômeurs prêts à baisser leur salaire pour retrouver un emploi

Les demandeurs d'emploi sont disposés à de nombreuses concessions pour sortir du chômage, révèle un sondage publié ce mardi.

Apporter un "éclairage nouveau" sur le vécu des personnes au chômage: tel est l'objectif du baromètre* publié ce mardi par l'association Solidarités nouvelles face au chômage (SNC), en charge du suivi des demandeurs d'emploi. Un éclairage utile alors que le gouvernement est sur le point de réformer l'assurance chômage.

Premier enseignement de cette étude qui donne la parole aux demandeurs d'emploi et aux actifs : la perte d'emploi n'arrive pas qu'aux autres. 6 personnes interrogées sur 10 ont déjà connu une période de chômage dans leur parcours professionnel. 86% des actifs estiment que ça pourrait leur arriver.

Lire la suite : 42% des chômeurs prêts à baisser leur salaire pour retrouver un emploi

Chômage : vous êtes manipulés !



Macron a promis de baisser le chômage avec ses ordonnances. Une grande partie du chômage sera en effet certainement masquée comme en Allemagne ou au Royaume-Uni.

Lire la suite : Chômage : vous êtes manipulés !

S'y retrouver dans le maquis des chiffres du chômage

Xerfi Canal a reçu Vladimir Passeron, chef du département de l'emploi et des revenus d'activité à l'Insee, pour parler de l'interprétation et l'utilisation des chiffres du chômage.

 

Lire la suite : S'y retrouver dans le maquis des chiffres du chômage

La casse de l’assurance chômage

Pour fêter l’année 2019, le gouvernement a décidé de cogner fort sur les chômeurs.



Lire la suite : La casse de l’assurance chômage

Assurance-chômage : la CGC ne décolère pas

, a redit, ce lundi, à Muriel Pénicaud, la ministre du Travail, tout le mal qu'il pense de l'éventuelle baisse de l'indemnisation des cadres.

Reçu ce lundi dans le cadre du premier round de la concertation sur l'assurance-chômage, le numéro un de la CGC, François Hommeril, n'a pas manqué de dire à la ministre du Travail, Muriel Pénicaud, tout le mal qu'il pense du projet de plafonnement de l'indemnisation des hauts salaires . « C'était un peu un dialogue de sourd (...) Il n'y a que des arguments de mauvaise foi, irrecevables (...), c'est le mythe du cadre au chômage qui se paye deux ans de vacances au Bahamas », s'est-il insurgé dans un entretien aux « Echos ».

Face à ses interlocuteurs qui lui opposaient le faible taux de chômage des cadres (moins de 4 %, contre 9 % pour l'ensemble de la population active), François Hommeril a défendu une autre réalité : plus le salaire est élevé et plus le temps passé au chômage s'allonge. « Les compétences sont valorisables mais pas au même niveau de rémunération », a-t-il argumenté.

Lire la suite : Assurance-chômage : la CGC ne décolère pas