Chômage: Rebsamen reconnaît "un échec"

Le ministre du Travail, François Rebsamen, a estimé samedi 30 août qu'en matière de lutte contre le chômage, le gouvernement était en "échec" depuis le début du quinquennat de François Hollande.

Le martelage sur le retournement de la courbe du chômage fait bel et bien partie du passé. Ce samedi, François Rebsamen, le ministre du Travail, évoque "un échec" à propos de la lutte contre le chômage depuis le début du quinquennat de François Hollande. Pour autant, le ministre se dit convaincu que la politique choisie est "adaptée à la situation économique" et "portera ses fruits".

Interrogé sur France Info sur les 500.000 chômeurs supplémentaires depuis l'élection à la présidence en 2012 de François Hollande, François Rebsamen, qui a succédé à Michel Sapin au Travail en avril, a dressé un constat sombre.

"C'est un échec, chaque mois j'en mesure la gravité. Derrière les chiffes ce sont des hommes et femmes qui souffrent, qui ont perdu leur travail souvent dans des zones industrielles anciennes où les entreprises n'avaient pas su évoluer, s'adapter à la production de produits innovants", a poursuivi le ministre du Travail.

26.000 nouveaux chômeurs en juillet

"Je reste persuadé que la politique que nous menons est adaptée à la situation économique; il faut être pragmatique, elle va porter ses fruits", a-t-il affirmé. "C'est long, c'est trop long....C'est vrai, le président de la République en est persuadé, c'est d'ailleurs pour ça qu'il nous demande de booster à travers le pacte de responsabilité et de solidarité", a-t-il fait valoir.

Les derniers chiffres, publiés mercredi 27 août, ont fait état d'une forte hausse du chômage pour le mois de juillet. Plus de 26.000 chômeurs supplémentaires se sont inscrits à Pôle emploi. Le nombre de chômeurs n'ayant pas du tout travaillé a atteint le niveau record de 3,424 millions de demandeurs d'emploi. C'est le neuvième mois consécutif de hausse du chômage.

François Rebsamen a plusieurs fois revu les objectifs du gouvernement dans sa lutte pour l'emploi à la baisse. En avril, il estimait que repasser sous les 3 millions de chômeurs en 2017, comme promis par François Hollande, était "un objectif ambitieux". En juin, il avait indiqué n'espérer désormais qu'une "stabilisation" du taux de chômage sous le seuil des 10% de la population active d'ici la fin 2014.

Écrit par N.G. avec agences


A LIRE AUSSI :

>> François Rebsamen reconnaît « l'échec » du gouvernement sur le chômage | Le Monde | 30.08.2014




Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir