La CFDT veut un engagement du Medef cette semaine sur le pacte

La CFDT demande au Medef de s'engager sur certains points du pacte de responsabilité, sans lesquels il n'y aura plus de "pacte de responsabilité qui vaille", a déclaré lundi son secrétaire général Laurent Berger.

En visite aux Etats-Unis, le président de l'organisation patronale, Pierre Gattaz, n'a pas exclu de prendre des engagements chiffrés, contrairement à ce qu'il avait laissé entendre auparavant.

"Si dans la semaine, le Medef n'est pas prêt à tenir certains engagements, il n'y aura pas de pacte de responsabilité qui vaille pour la CFDT", a dit Laurent Berger sur RTL, ajoutant que la "balle (était) dans le camp du patronat".

"La CFDT demande des engagements pas forcément chiffrés (...), mais des engagements sur le développement de l'apprentissage, sur les investissements que l'on va faire, sur la manière de faire monter en qualification les salariés", a-t-il ajouté.

La question d'éventuels engagements d'embauches chiffrés est un point sensible de ce pacte proposé en début d'année par François Hollande, le gouvernement ne souhaitant pas que la baisse supplémentaire du coût du travail apparaisse comme un chèque en blanc aux entreprises.

La CGT et FO accusent l'exécutif d'avoir cédé aux organisations patronales. La CFDT a de son coté adopté une position plus ouverte mais elle souhaite que l'élaboration de ce pacte ne se résume pas à un "mano a mano" entre le gouvernement et le patronat.


Marion Douet, édité par Yves Clarisse







Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir