Chômage: Le Medef s'attaque aux offres d'emploi non pourvues

EMPLOI - Les patrons lancent un observatoire liant emploi et compétence, afin de limiter à terme les emplois non pourvus, qui pourraient limiter la hausse du chômage...

Comment améliorer le marché du travail en France? Après un 22ème mois de hausse consécutive du chômage, le Medef, le Mouvement des entreprises de France, lance une action en ce sens. L’organisation patronale a créé le TEC Observatoire, chargé d’analyser «tendance-emploi-compétence» sur les recrutements des entreprises et tout particulièrement les emplois non pourvus. «Il faut régler le problème de la rencontre de l’offre et de la demande», affirme Laurence Parisot, la présidente du Medef.

Seul hic de cet observatoire, qui n’est pas un sondage, le Medef s’appuie sur 24.350 entreprises avant d’extrapoler ce panel à l’intégralité du secteur privé, pour obtenir ses résultats, soit 1.200.635 établissements en France.

Dur de trouver un candidat disposant des compétences attendues

Le Medef entend ainsi se pencher sur les 28% des entreprises qui ont cherché à recruter au moins un candidat au quatrième trimestre 2012 (T4) afin d’évaluer le nombre de postes non pourvus. Ainsi, sur 1.088.913 postes recherchés (chiffre extrapolé donc, ndlr), 112.088 postes sont restés inoccupés, les établissements recruteurs ayant abandonné leur recherche de candidats.

Pourquoi un tel abandon, s’interroge le Medef? Selon Pôle emploi, 456.400 offres d'emploi n'ont pas été satisfaites en 2012, 126.000 n'ayant pas été pourvues, faute de candidats.

Selon le Medef, cela s’explique par le fait que 53.709 postes n’ont pas trouvé «un candidat disposant des compétences attendues», explique Laurence Parisot. 20.385 emplois non pourvus correspondent à un manque ou absence de réponses à l’offre d’emploi. 35.738 ont toutefois été pour une raison conjoncturelle.

Hollande: Régler une fois pour toutes cette adéquation entre les offres et les demandes

Les métiers les plus difficiles à pourvoir sont les postes d’employé et d’agent de maîtrise de l’hôtellerie et de la restauration (11.611 postes), ceux de vendeur (5.277) ou encore les conducteurs de véhicule (4.969) et les cuisiniers (5.157) qui sont aussi les postes les plus pourvus avec 65.894 positions.

Le Medef annonce d’ores et déjà 565.520 recrutements pour le premier trimestre 2013, et publiera une seconde vague de son observatoire pour constater à nouveau combien de postes seront restés ou non pourvus. Avec l’intention de ne pas rester qu’un observateur mais de commencer à aider l’offre et la demande à se rapprocher.

«Comment comprendre qu'il puisse y avoir dans notre économie plus de trois millions de chômeurs et des employeurs qui nous disent qu'ils ne peuvent pas trouver les salariés qui correspondent à leurs exigences. Il nous faut régler une fois pour toutes cette adéquation entre les offres d'emploi et les demandes d'emploi», rappelait déjà l François Hollande, en annonçant début mars une nouvelle réforme de la formation professionnelle d'ici à la fin d'année.

Bertrand de Volontat


A LIRE AUSSI :

>> Laurence Parisot | Wikipédia



Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir