Le chômage continue de battre des records dans l'informatique

Le nombre d'inscrits à Pôle Emploi dans la catégorie "Systèmes d'information et de télécommunication" est passé de 36 400 en juin à 41 800 en octobre.

Le nombre de chômeurs a augmenté dans la catégorie "Systèmes d'information et de télécommunication". Selon les derniers chiffres publiés par la Dares et le ministère du travail, le nombre d'inscrits à Pôle Emploi dans cette catégorie est passé de 40 700 en septembre 2013 à 41 800 en octobre. Soit une augmentation de 2,7% en un mois.

C'est le 3e mois consécutif de hausse. L'année avait pourtant assez bien commencé, avec, de janvier à juin, une tendance légèrement baissière de ce nombre d'inscrits, qui était passé de 37 300 à 36 400 au cours de cette période.

Mais la tendance s'est inversée, depuis juillet, et la progression de la hausse est bien plus rapide que celle de la baisse du premier semestre : le nombre d'inscrits s'est littéralement envolé depuis cet été, grimpant de près de 15% en 4 mois ! (de 36 400 en juin à 41 800 en octobre).


Nombre d'inscrits à Pôle emploi dans la catégorie "Systèmes d'information et de télécommunication",
depuis le dernier point bas en juin 2008 (en milliers) © JDN (source Dares/Pole emploi)

Tous les chiffres cités concernent les inscrits à Pôle Emploi en catégories A, B et C, c'est-à-dire les chômeurs sans aucune activité et les chômeurs en activité réduite. Le nombre d'inscrits en catégorie A (chômeurs sans aucune activité) affiche une tendance très similaire dans le secteur informatique. Il enregistre ainsi également une hausse, passant de 33 900 en septembre à 34 500 en octobre. Il avait baissé de 30 900 en janvier à 29 900 en juin, et a grimé fortement depuis cette date.

Pour mémoire, le secteur informatique avait atteint son dernier point bas en juin 2008, avec 19 100 inscrits à Pôle Emploi. Le niveau le plus bas jamais enregistré remonte à mai 1999 avec 15 500 inscrits. Fin 2003, le secteur comptait 49 000 demandeurs d'emploi, un record jusqu'à présent inégalé.

 Virgile Juhan



Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir