Recherche d’emploi: Pourquoi les Français plébiscitent Internet

SONDAGE - Pour trouver un job, les Français comptent davantage sur eux-mêmes que sur Pôle emploi...

Alors que le chômage bat des records avec 3,3 millions de personnes qui n’ont exercé aucune activité en septembre, le numérique est désormais incontournable pour la recherche d’emploi selon la nouvelle vague* du baromètre de l’innovation BVA-20 Minutes-Synthec numérique-01-BFM publié jeudi. 94% des sondés jugent indispensable d’être à l’aise avec les outils que sont les réseaux sociaux professionnels, les sites d’annonces d’emploi ou encore les CV en ligne.

Rapidité et précision

Plus de huit Français sur dix estiment que ces outils permettent de rechercher «plus rapidement et plus précisément des postes adaptés», de «mettre en relation les personnes ayant des intérêts professionnels communs» et de faire «des recherches approfondies et détaillées sur un secteur ou une entreprise». Par ailleurs, ils sont les deux-tiers à estimer que ces outils permettent en outre «de se faire connaître dans un milieu professionnel» et «d’accélérer le processus de recrutement».

Signe qu’il est désormais indispensable d’être à l’aise avec les outils numériques, 71% des personnes interrogées envisageraient des démarches en ligne parmi celles qu’ils effectueraient en priorité s’ils recherchaient un emploi eux-mêmes dont 23% en utilisant LinkedIn ou Viadeo. Lancé, il y a moins de dix ans, ce dernier compte ainsi huit millions de membres en France.

«Viadeo permet de se bâtir une carte de visite professionnelle avec une image sérieuse que vous contrôlez. Cela permet aussi d’arriver dans les premiers résultats sur les moteurs de recherche. C’est aussi un outil qui permet de développer son réseau et pour certains de proposer directement leurs services car nous avons aussi des centaines d’offres d’emplois accessibles sur notre site», expliquait l’’an dernier à 20 Minutes Olivier Fécherolle, directeur général en charge de la stratégie et du développement de Viadeo.

«Dans un marché du travail tendu, on est encore loin d’une exploitation de toutes les potentialités que peut offrir le numérique: être visible dans un secteur, se faire connaître de ses pairs et approfondir ses connaissances», nuance Bruno Vanryb, président du collège Editeurs au Syntec Numérique.

Près de neuf millions de chômeurs

Et d’ajouter que si les Français «ont une perception positive des outils digitaux, ils se cantonnent encore majoritairement à des processus classiques lorsqu’il s’agit de passer à l’action: la priorité de 70% d’entre eux quand ils sont à la recherche d’un emploi reste l’envoi de CV à des entreprises.

A l’inverse d’Internet, le rôle physique de Pôle Emploi est le dernier cité comme moyen prioritaire de recherche, en étant envisagé par seulement 17% des personnes interrogées. Un niveau «anormalement bas», souligne Gaël Sliman de BVA. Plus que jamais, pour trouver un emploi, «les Français comptent sur eux-mêmes et non pas sur la puissance publique».

Interrogé par 20 Minutes sur les résultats de cette enquête, Pôle emploi rappelle que pour prendre rendez-vous avec un conseiller Pôle Emploi, il faut être inscrit comme demandeur d’emploi, ce qui est le cas pour près de 5,5 millions de personnes. Mais selon plusieurs estimations en comptant les découragés, le nombre de chômeurs serait plus proche de la barre des neuf millions.

Mathieu Bruckmüller






Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir