Le marché de l'emploi en pleine évolution

Confrontés à la faible efficacité de Pôle Emploi, les demandeurs d'emploi, en nombre croissant, se tournent de plus en plus vers les offres en ligne.

Alors que le nombre de demandeurs d’emploi sans activité vient de dépasser 3,5 millions, le nombre d’offres non satisfaites est estimé à un demi-million. Ceci donne à penser, soit que la demande est inadaptée à l’offre, soit que le système de confrontation entre l’offre et la demande fonctionne mal. Acteur incontournable de ce système, Pôle Emploi n’arrive à placer qu’un demandeur sur cinq. Depuis quelques années, il est concurrencé par des sites très dynamiques. Les deux plus prisés sont Indeed.fr (1,85 million de visiteurs uniques en août dernier) et Leboncoin.fr (1,79). Indeed.fr est la filiale française du site américain Indeed.com, leader mondial des offres d’emploi. Sa stratégie consiste à recenser toutes les offres en ligne disponibles. Le Bon Coin occupe la première place sur le créneau des candidats non cadres ou temporaires.

Qapa.fr propose aux candidats, même dépourvus de CV, d’évaluer leurs capacités (gestion de commandes, sens du contact, tenue de caisse…) avant d’utiliser un processus de « matching » – c’est-à-dire d’adéquation –, un algorithme recherchant les correspondances entre demandes et offres. Jobaproximite.com permet de sélectionner des offres pour travailler près de chez soi. Vivastreet propose aux entreprises un service « freemium » permettant de limiter le budget alloué au recrutement. Beaucoup d’autres sites – Monster, Cadremplois, Keljob etc. – sont maintenant bien implantés sur la recherche d’emplois.

Depuis peu, les réseaux sociaux commencent à se positionner. Ainsi, l’activité recrutement représente plus de la moitié du chiffre d’affaires du réseau LinkedIn, très coté pour l’emploi des cadres. En France, 80 % des entreprises du CAC 40 paient pour avoir accès à son fichier de parcours professionnels. Il est heureux que sites et réseaux sociaux multiplient ainsi les initiatives, dynamisant un marché où Pôle Emploi paraît de plus en plus dépassé.

 Claude THIMONIER



Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir