Quand LECLERC « Se fait de l'argent sur le dos des chômeurs »

Quand Leclerc emploie des chômeurs... aux frais de Pôle emploi. La CGT reproche à Pôle Emploi de payer 6 semaines de formation aux chômeurs pour devenir préparateurs de commande chez Leclerc Drive à Auxerre. Le poste ne nécessite que quelques heures de formation. Le reste du temps, les chômeurs « en formation » travaillent et c’est Pôle Emploi qui paie.

Sur le site Rue89, un demandeur d’emploi témoigne : « En un quart d’heure tout est expliqué, je prépare quelques commandes avec elle. Une heure plus tard, muni de ma « scannette », je prépare déjà seul mes commandes ».

Deux euros versés à Leclerc pour chaque heure de formation

Six semaines de travail gratuit pour Leclerc donc et des travailleurs à temps plein qui ne perçoivent parfois pas plus que le RSA soit 492,20 euros par mois. Une employée de Pôle Emploi refuse d’orienter les demandeurs d’emploi vers ces offres : « Qu’on n’attende pas six semaines de formation pour un poste de préparateur de commande. Il n’y a pas besoin de ça. Sachant que les gens ne sont pas payés : celui qui est au RSA qui gagne 493 euros, il gagne 493 euros en travaillant à temps plein pendant 6 semaines. Normalement la période d’essai est payée. En fin de compte, l’entreprise se fait de l’argent sur le dos des chômeurs ».

En plus d’indemniser les chômeurs, Pôle Emploi verse aussi 2 euros à Leclerc pour chaque heure de formation des salariés embauchés à l'issue de leur « formation »… soit 6 720 euros en septembre, pour l’embauche de 16 personnes sur 25.

La Rédaction avec Jamila Zeghoudi


A LIRE AUSSI :

Quand Leclerc fait travailler des chômeurs aux frais de Pôle emploi | par Jean-Baptiste Chastand | 15 octobre 2013




Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir