Najat Vallaud-Belkacem dit-elle vrai sur la progression du chômage ?

Le vrai du faux

Faux sur le chômage de la gauche

Depuis que François Hollande est arrivé au pouvoir, le rythme de progression n'est pas de 250 nouveaux chômeurs par jour, mais 740 chômeurs de plus par jour.
Pour arriver à ce résultat, nous avons pris en compte le dernier chiffre disponible de Pôle emploi sur les demandeurs d'emploi de catégorie A (août 2013) en tenant compte du bug des SMS de SFR. A ce chiffre, nous avons retranché le nombre de demandeurs d'emploi de mai 2012 quand François Hollande entre à l'Elysée. Résultat, une progression de 333.000. Le chiffre est ensuite divisé par le nombre de jours écoulés. Cela donne 740 chômeurs supplémentaires par jour.

Faux sur le chômage de la droite

En affirmant que le nombre de chômeurs montait de 1.000 par jours avec la droite, Najat Vallaud-Belkacem dit faux une deuxième fois.
Pour faire simple, nous nous sommes référés au quinquennat de Nicolas Sarkozy, entre juin 2007 et mai 2012. La hausse du chômage a été de 911.000. Divisé par le nombre de jours, nous arrivons au résultat de 500 demandeurs d'emploi de plus par jours pendant le mandat Sarkozy.

Vieille recette

C'est typiquement le genre de chiffre choc que les hommes (et femmes) politiques adorent se jeter à la figure. En mars 2013, Jean-François Copé affirmait qu'il y avait "1.300 chômeurs de plus par jour" depuis que François Hollande était président de République. Et c'était faux. Le Vrai du faux avait vérifié à l'époque et était arrivé au résultat de 952 chômeurs supplémentaires par jour sur la période étudiée. La vie (politique) est un éternel recommencement.






Commentaires   

 
0 #1 NV34 15-10-2013 03:53
« Le chômage n'est ni de droite, ni de gauche »
Citer
 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir