Le taux de chômage est-il vraiment au plus bas depuis dix ans ?

  • Imprimer

Le taux de chômage au sens du Bureau international du travail (BIT) a atteint 8,7 % au premier trimestre 2019 en France (8,4 % en métropole), selon les chiffres communiqués par l’Insee. Soit une baisse de 0,1 point par rapport au dernier trimestre 2018 et de 0,5 point sur un an. Il s’agit en effet du plus bas taux depuis dix ans, puisqu’il faut remonter au premier trimestre 2009 pour retrouver un taux inférieur (8,6 %). Il représente aussi une baisse de 1,8 point par rapport au pic de ces dernières années (10,5 % au deuxième trimestre 2015). Un bémol, cependant : le taux de chômage en France reste encore 1,5 point au-dessus de son plus bas niveau d’avant le début de la crise (7,2 % au premier trimestre 2008). On peut ainsi dire qu’un peu plus de la moitié du chemin a été fait, depuis 2015, pour retrouver la situation d’avant la crise sur le marché du travail. Mais attention, toutefois, à ne pas confondre ce taux avec le nombre de chômeurs à Pôle Emploi. Il s’agit d’un autre indicateur. Alors qu’il y avait 3,38 millions d’inscrits à Pôle Emploi en catégorie A en mars 2019 en France métropolitaine, ils n’étaient que 2,42 millions dix ans plus tôt, en mars 2009. Soit presque un million de moins. Mais cet indicateur ne mesure pas exactement la même chose que le taux de chômage au sens du BIT. Il est par ailleurs considéré comme moins pertinent pour apprécier l’évolution du marché du travail sur une longue période.



Luc Peillon