« Ami chômeur, traverse la rue ! »