Les ménages s'inquiètent du chômage

La confiance des ménages est restée stable en août en France pour le deuxième mois consécutif. Elle continue ainsi d'évoluer à son plus bas niveau depuis septembre 2016, selon les données publiées mardi par l'Insee. L'indicateur synthétisant cette confiance est ressorti sans changement à 97, un niveau inférieur à sa moyenne de longue période, calée à 100.

Par rapport à l'enquête de juillet, les ménages français affichent une quasi-stabilité d'opinions sur leur situation financière personnelle, passée et future, et la proportion de ceux qui jugent opportun de faire des achats importants est de même inchangée.

Le chômage inquiète

La part des ménages estimant qu'il est opportun d'épargner augmente en revanche nettement après trois mois de stabilité mais reste au-dessous de sa moyenne de long terme.

Leurs craintes concernant l'évolution du chômage sont en forte hausse (+9 points), pour retrouver leur plus haut niveau depuis novembre 2016. Mais le solde d'opinions sur la question est là aussi toujours sous sa moyenne de longue période. Le nombre de demandeurs d'emploi n'exerçant aucune activité est reparti en nette hausse en juillet en France métropolitaine après son léger repli du mois de juin, effaçant quasiment le recul enregistré depuis le début de l'année.






Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir