Malgré la reprise, le chômage a stagné en 2017

En décembre, comme sur l'ensemble de l'année dernière, le nombre d'inscrits a Pôle emploi est resté quasi-stable. Une performance inquiétante, alors que la croissance devrait atteindre près de 2%.


Le nombre de demandeurs d’emploi a fini l’année 2017 sur une quasi-stabilité. Selon les chiffres de Pôle emploi, publiés ce mercredi, le nombre d’inscrits en catégorie A (sans activité) a baissé de 2 700 en décembre (-0,1%), en France métropolitaine. Sur trois mois, le recul est plus marqué, avec 24 000 chômeurs en moins (-0,7%). Stabilité également avec les catégories B et C (activité réduite), sur un mois comme sur trois mois.

 Emplois précaires

Au total, le nombre de chômeurs en catégorie A s’élève, fin 2017, à 3,45 millions en France métropolitaine (3,70 millions avec les Dom). Sur l’ensemble de l’année, il n’aura baissé que de 16 000 (-0,5%). Soit, là encore, une quasi-stabilité, alors que la croissance devrait atteindre, en 2017, près de 2%. En ajoutant les catégories B et C, le nombre d’inscrits est même en hausse sur l’année de 149 000 inscrits (+2,7%) ! Bref, la reprise, même de plus en plus vigoureuse, peine à faire décroître le nombre de chômeurs. Et quand elle y parvient, c’est visiblement par des emplois précaires.

>> A lire aussi L’économie française décolle (enfin)

Une des explications réside dans la baisse des contrats aidés, décidée par le gouvernement, et illustrée par la forte chute des inscrits en catégorie E, qui regroupe ce public. L’autre explication pourrait être la hausse de la population active (personnes en emploi et chômeurs), dont les chiffres ne sont pas encore connus pour 2017. Mais plus cette population active progresse, plus il faut créer d’emplois pour faire baisser le chômage. En 2016, elle avait augmenté fortement, de près de 200 000, essentiellement en raison des seniors, contraints de rester sur le marché du travail suite aux différentes réformes des retraites.


Luc Peillon


A LIRE AUSSI :

>> Le chômage a légèrement reculé en 2017...mais moins qu'en 2016 - Le Figaro

>> Très légère baisse du chômage en décembre - Les Échos

>> Chômage : les chiffres de Pôle emploi désormais trimestriels - Le Point




Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir