Gattaz s'attaque aux chômeurs

L'idée de Pierre Gattaz de contrôler "tous les jours" les chômeurs

Pour Pierre Gattaz, il y a des "mauvais" chômeurs et des "bons" chômeurs. Les premiers sont dans un "confort fictif". Les seconds pourraient être contrôler tous les jours. C'est mieux pour eux, évidemment. La vie est si simple, pour Pierre Gattaz.

Lors d'une conférence de presse, le numéro un du Medef a ainsi fait valoir :

"L'assurance chômage est un outil indispensable pour sécuriser les salariés en transition mais il faut que le système soit incitatif à la reprise d'emploi et aide réellement à retrouver un emploi".

Il ajoute :

"Il ne faut pas qu'il donne un confort fictif qui entraîne encore plus de difficultés quand il prend fin".

Pour Pierre Gattaz, il y a un vice dans le système. Soulignant qu'il faut (cela va de soi) "aider ceux qui ont vraiment besoin de formation", le patron des patrons affirme qu'il y avait aussi "des gens qui profitent du système", sans pour autant être "hors-la-loi".

Dans ce contexte, il juge qu'il faut contrôler les demandeurs d'emploi sur leur recherche, "peut-être par un contrôle journalier", et surveiller qu'ils ne refusent pas à plusieurs reprises des offres raisonnables d'emploi.

Invité à repréciser ce qu'il entendait exactement par "contrôle journalier" en sortant de son entrevue à Matignon mardi soir, Pierre Gattaz explique (tout simplement) qu'il peut s'agir "d'un contrôle journalier ou hebdomadaire".

"C'est un contrôle qui est important. Journalier, hebdomadaire, ou mensuel c'est un truc qu'il faut débattre. Dans certains pays, c'est journalier, dans d'autres pays c'est hebdomadaire".

Pierre Gattaz prend en exemple le Canada où lorsque "les personnes partent en vacances" elles ne reçoivent plus l'allocation.

Le réveil politique

A LIRE AUSSI :

>> L'idée d'un bonus-malus sur les cotisations patronales d'assurance-chômage resurgit | Le Monde | 17/10/2017

>> Emploi : l'exécutif envisage un bonus-malus pour limiter les CDD | Le Monde | 16/10/2017



Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir