Chômage: Le nombre de demandeurs d’emploi devrait repartir à la hausse en 2017, selon l’Unédic

EMPLOI Le déficit du régime serait ramené de 4,2 milliards d'euros estimés en 2016 à 3,6 milliards d'euros en 2017...

2017 s’annonce morose sur le front de l’emploi. L’Unédic prévoit qu’après l’embellie de 2016, le nombre de chômeurs repartira à la hausse en 2017, avec 47.000 chômeurs de plus, selon les prévisions financières de l’organisme gestionnaire de l’assurance chômage publiées ce mardi.

Selon ce scénario, sous l’effet notamment du reflux de l’année dernière, le déficit du régime serait également ramené de 4,2 milliards d’euros estimés en 2016 à 3,6 milliards d’euros en 2017, portant la dette cumulée à 33,6 milliards en fin d’année.

Moins de créations d’emplois privés

Cette évolution, explique l’Unédic, s’inscrirait dans le sillage de celle du taux de chômage au sens du Bureau international du travail (BIT) mesuré par l’Insee : celui-ci, qui s’élevait à 9,7 % fin 2016, continuerait à baisser au premier semestre 2017, mais « remonterait légèrement dans la deuxième partie de l’année, avec une stabilisation autour de 9,8 % fin 2017 ».

Selon l’Unédic, sur l’ensemble de l’année 2017, les créations d’emplois privés seraient moins nombreuses : 135.000 emplois, contre 218.000 en 2016.

En 2018, l’organisme prévoit que le nombre de chômeurs continuerait d’augmenter, avec 38.000 demandeurs d’emploi sans activité supplémentaires, et le déficit remonterait légèrement à 3,9 milliards d’euros, portant la dette du régime à 37,5 milliards d’euros.




A LIRE AUSSI :

>> Le nombre de demandeurs d'emploi devrait repartir comme prévu à la hausse en 2017, selon l ... | Le Monde | 28.02.2017





Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir