Londres : la sévérité britannique envers les chômeurs

En Grande-Bretagne, le traitement des chômeurs est drastique avec des allocations minimales pour des contraintes maximales. Un traitement qui fait débat.

Beaucoup disent y aller la peur au ventre, comme on répondrait à une convocation du commissariat de police. Le "Jobcentre plus" est l'équivalent britannique de Pôle emploi. Il est interdit aux caméras. Ce chômeur est l'un des rares à avoir filmé en caméra cachée son évaluation bimensuelle. Il a écrit noir sur blanc toutes ses recherches d'emploi, mais visiblement, cela ne suffit pas, d'autant qu'il a osé postuler à des offres d'emploi hors de son champ de compétences.



Londres : la sévérité britannique envers les chômeurs


35 heures par semaine obligatoires sur un site

Il y a 31 règles à respecter. La première d'entre elles : passer 35 heures par semaine sur un site officiel à chercher du travail. Toutes les connexions et les clics sont enregistrés. Ce jeune chercheur d'emploi n'a pas pu atteindre le quota : ses allocations ont été coupées. Il est obligatoire sous peine de sanction d'accepter n’importe quel emploi fourni par le Jobcentre.





Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir