Une idée ingénieuse pour mettre son CV sous le nez des patrons

Le Pôle Emploi est à l'origine d'une initiative ingénieuse pour booster la remise au travail de ses chômeurs: des sets de table reprenant les CV arborent les tables des restaurants, avec succès.

Le manque de visibilité de leur curriculum vitae, voilà une plainte récurrente des chômeurs. Afin de pallier à cette problématique, le bureau Pôle Emploi breton a mis au point un système aussi simple qu'ingénieux en collaboration avec le Crédit Agricole.

Les CV de 49 chômeurs de la région ont été abrégés et imprimés sur des sets de table en papier et distribués massivement - et évidemment gratuitement - dans les restaurants locaux.

Résultat, alors même qu'ils déjeunent, les patrons d'entreprise jettent un oeil malgré eux au profil de demandeurs d'emploi. Idem pour les employés et ouvriers qui savent qu'on cherche du personnel dans l'entreprise où ils travaillent.

Cette perspective dynamique est un véritable succès. L'an dernier, une centaine de "mini CV" ont été diffusés sur sets de table et par ce biais, ce sont pas moins de 70% des chômeurs qui ont été remis au travail. Le plus souvent pour des contrats à durée déterminée, mais 20% des nouveaux engagés ont eu la chance de décrocher un poste fixe.

Selon Mikaël Keravis, ce résultat est déjà satisfaisant: "L'essentiel est de remettre les gens sur le chemin de l'emploi, en étant mis en valeur comme ça, ils reprennent confiance". Une remise sur le marché du travail, un coup de pouce inespéré pour la cinquantaine de personnes sélectionnées cette année pour renouveler l'expérience. Leurs profils abrégés se retrouvent désormais sur pas moins de 14.000 sets de tables jetables.

Les restaurateurs répondent généralement positivement au projet, contents de favoriser l'emploi en faisant l'économie de nappes ou sets classiques. A table, les employeurs en profitent pour débattre de l'emploi et de l'embauche, relate le responsable breton de Pôle Emploi à 20 Minutes. L'occasion également pour eux d'avoir un contact direct avec le profil de candidats alors que beaucoup passent systématiquement via les agences d'interim.

Cette manière interactive de booster l'emploi est cependant soumise à quelques contraintes, notamment pour respecter l'intimité des chômeurs. Leur photo et leur nom de famille sont par exemple omis sur les cv imprimés sur sets de table. Une façon de favoriser la diversité bien sûr mais aussi de préserver la vie privée des familles.




A LIRE AUSSI :

>> Quand Pôle emploi investit les tables de restaurant | Ouest France - Maxime LAVENANT | 05/10/2016




Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir