Pour lutter contre le chômage, «Il est indispensable d’innover»

Par Guillaume Delbar , Vice-président de la Région Hauts-de-France

Vice-président de la Région Hauts-de-France, Guillaume Delbar compte bien se servir des nouvelles technologies pour dynamiser l’emploi. Il participera à notre Forum emploi : le bon code.

Lundi 9 mai, Libération organise le Forum Emploi : le bon code, une matinée de débats ouverte au public consacrée à l’emploi à l’ère du numérique. Guillaume Delbar, Président de la Région Hauts-de-France, participera à la table ronde «Un job en trois clics ?». Inscrivez-vous ici pour assister au débat.

Il y a dans notre Région des Hauts-de-France, 3ème région française en nombre d’habitants, un grand paradoxe : plus de 550 000 chômeurs et au moins 120 000 offres d’emplois qui ne trouvent pas preneurs. Ces emplois à pourvoir immédiatement doivent être connus ; tous ceux qui en ont besoin doivent savoir où les trouver, mais surtout quelle formation faire pour y accéder. Et la Région est le principal acteur de la formation, avec un budget dédié de plus de 260 millions d’euros.

En plus des formations traditionnelles, il nous faut être capable de mieux accompagner toute une filière de formations innovantes telles que celles labélisées «Grande Ecole du Numérique», qui concerne les métiers de l’Internet. En effet, les nouvelles filières, les nouveaux emplois, notamment ceux des nouvelles technologies, nécessitent de nouvelles qualifications et pas seulement réservées aux bac+5 !

Lutter contre le chômage

En parallèle de ces actions, il est indispensable d’innover à la fois dans notre méthode de lutte contre le chômage – l’opération «Proch’Emploi», lancée dès le 5 janvier en est une illustration – mais également dans nos outils. La mise en relation du demandeur d’emploi avec les secteurs les plus dynamiques doit pouvoir se faire via une information partagée entre tous les réseaux : Pôle emploi, outils territoriaux de l’emploi, Economie sociale et solidaire… dans une logique complètement «désilotée».

A LIRE AUSSI :

>> «En 2016, plus besoin d’être ingénieur pour être un bon artisan logiciel»

Et les outils existent ! Aujourd’hui, Linkedin, Facebook ou le Bon Coin permettent de retrouver un emploi, avec d’ailleurs des offres dont Pôle Emploi n’a pas toujours connaissance. Notre politique de l’emploi doit s’adapter à l’ère du numérique et savoir tirer profit de ces nouveaux outils.

L’innovation : une nécessité

Des expériences comme «les PME recrutent» menées conjointement par la CGPME et Facebook ont prouvé leur efficacité. L’objectif est simple : faire rapprocher en temps réel offre et demande d’emplois dans les secteurs les plus en tension. C’est tout l’enjeu de la révolution du «Big Data» : algorithmes, libération des données publiques. Publics ou privés, tous les acteurs de l’emploi doivent partager leurs données pour «fluidifer» le marché du travail.

Pour chacun des axes - retour à l’emploi, formation ou simple orientation – il s’agit de faire circuler les annonces et les CV d’une plateforme à l’autre pour les rendre visibles par le plus grand nombre. Aux côtés de Pôle Emploi, ces informations peuvent être confiées là où se créé l’innovation, à des start-up capables d’inventer des services autour de la recherche d’emploi. Cela peut prendre diverses formes : moteur de recherche géolocalisé, visualisation en temps réel de recrutement dans un secteur…Il n’y a pas de fatalité en ce domaine.

Acteurs de l’emploi, collectivités, experts de la donnée, entrepreneurs… c’est grâce à notre capacité à innover collectivement que nous gagnerons la bataille de l’emploi !

Guillaume Delbar Vice-président de la Région Hauts-de-France






Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir