"Je mange avec un euro par jour" raconte un chômeur béarnais victime d'une erreur de Pôle Emploi

Un chômeur béarnais de 60 ans est dans une situation dramatique à cause d'un problème informatique. L'agence Pôle Emploi de Lons refuse de l'inscrire. En attendant, il ne touche aucun revenu.

Pascal Vouaux a 60 ans, il est caissier, il a travaillé un an en CDD à Colomiers, près de Toulouse, et depuis son retour chez lui à Jurançon, début février, son agence Pôle Emploi de Lons refuse de le réinscrire. Il y a apparemment un problème dans son dossier que personne n'arrive à résoudre.

"On ne vous oublie pas, c'est ce qu'on me dit à chaque fois", raconte-t-il, "mais en attendant je n'ai aucun revenu".

Obligé de retourner vivre dans un camping-car, sans chauffage

Pascal Vouaux devrait toucher 850 euros par mois. Lui qui avait obtenu un logement social à Jurançon a été obligé de retourner vivre dans son camping car, sans chauffage. "Je mets deux couches de vêtements pour dormir, et je mange avec un euro par jour. J'achète une flûte à 50 centimes et je mets de la pâte à tartiner. C'est mon repas". Il avait aussi contracté un crédit pour meubler son appartement. Mais il utilise l'argent pour payer ses factures et son loyer, donc ses meubles sont toujours chez les fournisseurs.

Comme il n'est pas inscrit à Pôle Emploi, il n'a pas de carte de demandeur d'emploi et ne peut donc pas bénéficier de la carte de transports Idélis à prix réduit. Et il ne peut donc pas de déplacer pour déposer des CV et retrouver un travail.

Pascal Vouaux a adressé un courrier de mise en demeure à l'agence Pôle Emploi de Lons, il envisage maintenant de saisir la justice.

Pôle Emploi n'a pas donné suite à notre demande d'explication.


Béarn - Axelle Labbé



Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir