El Khomri : "Je ne suis pas une ministre hors-sol"

La ministre du Travail s'est défendue, dimanche, après sa réponse inexacte sur le renouvellement des CDD. "Ma légitimité est ailleurs", a-t-elle affirmé.

Myriam El Khomri a reconnu son erreur, commise jeudi, sur le renouvellement des CDD. Interrogée dimanche lors du Grand Jury RTL-Le Figaro-LCI, elle a reconnu que « [s]a réponse était inexacte ». La ministre du Travail a également affirmé qu'elle n'était pas une ministre « hors-sol » et avait la « légitimité » pour diriger son ministère du Travail. Mais « je ne suis pas une ministre hors-sol, j'ai eu une vie professionnelle avant d'être élue en 2008. J'ai eu des CDD et des CDI dans le public et dans le privé », a-t-elle dit.

La ministre du Travail a indiqué qu'elle avait « travaillé pendant quatre ou cinq ans en tant qu'étudiante salariée en entreprise » et qu'elle avait étudié le « droit du travail ». « Je ne suis absolument pas hors de la vie réelle », a-t-elle lancé. « Ma légitimité est ailleurs », a ajouté Myriam El-Khomri, affirmant avoir une « vision politique » pour améliorer l'emploi.

« Voilà ma légitimité »

Elle a souligné qu'en tant que secrétaire d'État à la Ville, avant d'être nommée au Travail, elle avait « été dans les quartiers les plus touchés par le chômage ». « J'ai parlé du développement économique et de l'emploi à chacune de mes rencontres, et aussi de la création d'entreprises dans ces quartiers. Voilà quelle est ma légitimité », a-t-elle lancé.

La ministre a estimé que son erreur « met en lumière la complexité » du Code du travail et a rappelé que le gouvernement a lancé le chantier de sa simplification. Myriam El Khomri a affirmé qu'après ce couac, elle avait « reçu le soutien de l'ensemble des membres du gouvernement » ainsi que du président François Hollande. « De nombreux partenaires sociaux m'ont adressé des messages de soutien », a-t-elle ajouté.

Interrogée sur certains commentaires à droite concernant ses origines, la ministre a affirmé : « On a un problème dans notre pays, c'est que le nom ou la couleur de peau restent des marqueurs extrêmement importants. » « J'en ai marre de venir sur des plateaux pour justifier que je suis française », a lancé la ministre, dont le père est d'origine marocaine. Jeudi, sur RMC et BFM TV, la ministre du Travail n'était pas parvenue à répondre à une question sur le renouvellement des contrats en CDD.

avec AFP


A LIRE AUSSI :

>> Myriam El Khomri, Ministre du travail : "Mon travail n'est pas triste" | GRAZIA - Lise Martin | 07/11/2015

>> VIDÉO : La ministre du Travail piégée sur le nombre de renouvellements possibles d'un CDD | Valeurs Actuelles | 06/11/2015






Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir