Le marché du travail français, en dix chiffres clés

L'Insee publie ce mercredi sa photographie annuelle du marché du travail, basée sur les chiffres de 2014. Sans surprise, elle apparaît très marquée par les cinq années de crise économique traversées par le pays.

En 2014, la France a connu un de ses pires millésimes sur le front de l'emploi. L'Insee, qui publie chaque trimestre les données du chômage au sens du BIT, publie ce mercredi une analyse approfondie du marché du travail français. Tour d'horizon des données les plus emblématiques. Sauf mention express, toutes les données concernent la France métropolitaine.

- Taux de chômage extrêmement élevé qui s'installe au dessus des 10%: 10,4% en France entière et 9,9% en France métropolitaine, contre respectivement 10,2% et 9,8%, un an plus tôt. Les hommes sont plus touchés que les femmes, avec un taux de chômage de 10,2% en France métropolitaine. En 2008, avant la récession, il était de 7,1%.

- Près d'un quart (23,4%) des 15 à 24 ans actifs se déclarent au chômage. Après trois années noires, les derniers chiffres de Pôle emploi de septembre laissent toutefois espérer que les multiples dispositifs de François Hollande commencent enfin à porter leurs fruits.

- 14,3% de taux de chômage chez les ouvriers. Ils restent, après les employés, la population la plus touchée par le cancer du chômage.

- 1,37 million de personnes classées comme inactives souhaitent pourtant travailler. Il s'agit du «halo du chômage».

- Le taux d'activité parmi les Français de plus de quinze ans atteint 56,3%. L'écart entre les hommes et les femmes continuent de se rapprocher doucement (61,2% contre 51,8 %, versus 62,6% et 50,5% en 2005).

- Le taux d'activité des 50-64 ans progresse à 63,1%, en raison du recul progressif de l'âge légal de départ à la retraite. Cinq ans plus tôt, il atteignait 56,5%.

- 11,5% des personnes occupant un emploi ne sont pas salariés. On observe une lente progression de cette catégorie (ils étaient 11,2% en 2013), notamment depuis l'entrée en vigueur du statut de l'autoentrepreneur.

- 49% des actifs occupés, et la majorité des salariés, sont ouvriers ou employés. Les emplois d'ouvriers qualifiés restent très majoritairement masculins, avec seulement 12% de femmes.

-18,9% des personnes en emploi travaillent à temps partiel, pour une durée moyenne de 23 heures par semaine. Ils étaient 18% en 2012.

- 1,64 million de personnes, soit 6,4% des actifs occupés, sont en sous-emploi. Il s'agit majoritairement de personnes en emploi à temps partiel, qui souhaiteraient travailler davantage.


LE SCAN ECO | Anne de Guigné


A LIRE AUSSI :


>> Le marché du travail apparaît de plus en plus précaire | Le Figaro.fr - Anne de Guigné | 28/10/2015

 

 


Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir