Baisse du chômage: "Personne n'est dupe", juge Pierre Larrouturou

Embellie du côté du chômage: le nombre de demandeurs d'emploi a diminué de 0,7% en septembre, la plus forte baisse depuis fin 2007. Pour Pierre Larrouturou, économiste et porte-parole de Nouvelle Donne, ces chiffres ne reflètent pas la réalité.

En septembre, le chômage a connu sa plus forte baisse depuis 2007 (-0,7%). Des résultats "satisfaisants", selon la ministre du Travail, Myriam El Khomri. Pour l'économiste Pierre Larrouturou, invité d'RMC ce mardi matin, "personne n'est dupe".

"On serait content si c'était vrai, mais si on regarde toutes les catégories il y a encore 2.000 chômeurs de plus, mais surtout il y en a 50.000 qui ne sont plus comptés comme chômeurs car ils sont tombés dans la pauvreté", précise le porte-parole et fondateur de Nouvelle Donne. "Comme tous les gouvernements, cela donne l'impression qu'on gère les statistiques, qu'on prépare l'élection prochaine et qu'on se fout de la vérité", a-t-il encore lancé.

"Des millions de gens ne sont plus comptés comme chômeurs"

Quant au chiffre exact du nombre de demandeurs d'emploi, il avoue ne pas pouvoir les comptabiliser: "Il y en a 6,1 millions, mais des millions ne sont plus comptés comme chômeurs. On n'arrive pas à avoir une vision précise".

Selon lui, le gouvernement est responsable de l'échec sur le front de l'emploi: "Il faut un changement radical de politique. Ça fait 40 ans qu'on nous dit 'l'année prochaine, ça ira mieux'". Et d'évoquer les solutions proposées par son parti Nouvelle Donne et qu'il expose dans son livre "Non-assistance à peuple en danger": "Ce ne serait pas trop compliqué pour des socialistes de dire "il y a un besoin de justice sociale", donner 40 milliards aux entreprises sans contrepartie, ça n'a aucun intérêt, mettons le paquet sur les PME, sur la protection des salariés, pour une vraie séparation des banques. Hollande l'avait promis, il ne l'a jamais fait".

"Il ne font rien"

Il propose également de s'inspirer du Canada qui finance une partie du salaire des employés d'une entreprise en difficulté. En clair, l'entreprise ne licencie pas, mais réduit le temps de travail et le salaire, l'Etat complète afin que le salarié conserve 95% de ses revenus. "Une étude montre que l'on aurait 1 million de chômeurs en moins si l'on avait mis ça en place dès 2009, estime Pierre Larrouturou.

"Quand j'ai proposé ça à Jean-Marc Ayrault il y a deux ans, il m'a dit "c'est très bien, il faut le mettre en place dans les 3 mois", quand je l'ai proposé au conseiller de François Hollande, il me dit "c'est très bien, notre système est trop compliqué", c'était il y a deux ans et ils ne font rien, et tous les mois il y a 20.000 chômeurs de plus".

L'économiste va même plus loin: il accuse les hommes politiques d'avoir du sang sur les mains, car "chaque année il y a au moins 15.000 personnes qui meurent à cause du chômage sans compter tous ceux qui ont une vie au rabais".


RMC  | Emissions Bourdin Direct


A LIRE AUSSI : 

>> INFO OBS. Chômage de masse : Larrouturou dépose une plainte contre l'Elysée | L' Obs - Pascal Riché | 29/10/2015



Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir