Plus de 12 000 anciens militaires sont au chômage

Défense Mobilité reconnait des «problèmes d'employabilité» pour les militaires du rang, quittant rapidement l'institution.

Malgré les efforts de Défense Mobilité pour la reconversion des personnels en fin de contrat, plus de 12 000 anciens militaires sont aujourd'hui au chômage, selon le dernier rapport de Défense Mobilité pour 2014.

En moyenne, 12 450 anciens militaires au chômage ont été indemnisés chaque mois par Pôle Emploi l'an dernier. Le nombre d'ex-militaires sans emploi a franchi la barre des 10 000 en septembre 2012 pour ne plus la repasser.

La durée moyenne d'indemnisation est de 273 jours (9 mois), elle aussi en augmentation (+ 10 % en un an).

Le coût de l'indemnisation (qui est supporté par le budget de la Défense) s'est élevé à 127 millions d'euros l'an passé - +4,5% en un an. L'indemnisation moyenne des demandeurs d'emploi ex-militaires est de 871 euros par mois.

Le rapport de Défense Mobilité reconnait l'existence de «problèmes d'employabilité» de beaucoup de jeunes quittant rapidement (moins de 4 ans) l'institution militaire après un premier engagement.

Le profil type de l'ex-militaire au chômage est un jeune militaire du rang (80%), issu de l'armée de terre 72%) après un contrat de moins de 7 ans (67%).





Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir