Emploi : davantage de créations que de destructions en 2014

Ce n'est pas encore la fameuse inversion de la courbe du chômage promise par François Hollande au début de son mandat présidentiel, mais c'est un signe encourageant pour les demandeurs d'emploi.

En 2014, le nombre d'emplois créés en France a été supérieur à celui des emplois détruits, ce qui ne s'était plus produit depuis 2012.

Selon une étude du cabinet F/I/E publiée ce jeudi, révélée par France Info, le solde positif est de 16.223 postes.

Les secteurs d'activité les plus porteurs sont le tertiaire le commerce et la grande distribution. Ce sont plutôt les petites structures, souligne l'étude, qui créent des postes.

Si le tertiaire représente en 2014 deux postes créées sur trois, en particulier le conseil aux entreprises et les start'ups liées aux nouvelles technologie.

Plus de 60% des destructions incombent à l'industrie. Les pertes d'effectifs affectent notamment l'automobile, l'aéronautique ou encore le nucléaire, secteurs-clefs de l'économie française.

Enfin, le secteur public continue également de perdre massivement des emplois, particulièrement dans le domaine de la santé.





Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir