Accueil

Assurance chômage: des systèmes très différents en Europe

Les systèmes d'assurance chômage varient fortement selon les pays européens, qu'il s'agisse du montant de l'allocation, des conditions pour y prétendre ou de la durée d'indemnisation. Passage en revue au moment où les partenaires sociaux s'apprêtent à en renégocier les règles en France.

ALLEMAGNE
Pour prétendre à une indemnisation, il faut avoir cotisé au moins 12 mois au cours des deux années précédentes.

L'allocation perçue est calculée selon une formule complexe, qui prend en compte la durée de cotisation, le salaire mais aussi la situation familiale ou le taux d'imposition. Elle se monte en moyenne à 60% du salaire net (pour les bénéficiaires sans enfants).

Elle est versée pendant un an maximum, deux ans pour les chômeurs âgés. Elle n'est pas dégressive. Au bout d'un an, les chômeurs passent dans le système dit "Hartz IV", un régime d'allocation dont le montant est calculé au plus juste. Il est actuellement de 404 euros par mois pour une personne seule, mais l'Agence pour l'emploi prend aussi en charge d'autres dépenses, comme le loyer dans une certaine limite, ou celles liées à la scolarisation des enfants.


 

ROYAUME-UNI
L'indemnité chômage est versée à tout majeur en recherche active d'emploi. Elle est versée pendant 6 mois et s'élève à 57,90 livres (75 euros) par semaine pour les 18-24 ans, 73,10 livres (94 euros) pour les chômeurs de plus de 25 ans. Elle n'est pas dégressive.

Si la personne a payé des impôts pendant les deux années précédentes, ou en fonction de critères de bas revenus ou de handicap, une autre indemnité peut prendre le relais au bout de six mois.


 

ESPAGNE
Les personnes qui ont travaillé au moins un an au cours des six dernières années ont droit à des indemnités chômage, qui dépendent du nombre de jours travaillés: cela va de 120 jours d'indemnisation pour 360 jours de cotisation à 720 jours d'indemnisation maximum pour au moins 2.160 jours de cotisation (près de six ans).

L'indemnisation est dégressive: 70% du salaire de référence pendant six mois, puis 50%. Le montant minimum est de 497 euros pour une personne seule (664,75 euros pour une personne avec un enfant ou plus) et le maximum de 1.087,20 euros (1.397,84 euros avec un enfant ou plus).


 

ITALIE
Pour prétendre aux indemnités chômage, il faut avoir cotisé 13 semaines au cours des quatre dernières années et avoir travaillé au moins 30 jours au cours des 12 derniers mois.

La durée d'indemnisation dépend de la durée de cotisation, avec un maximum fixé à deux ans.

Le montant est de 75% du salaire, avec un minimum d'environ 900 euros par mois et un maximum de 1.300 euros par mois. Il est dégressif puisqu'il diminue de 3% par mois à partir du quatrième mois.


 

DANEMARK
Obtenir une indemnisation requiert d'avoir travaillé 52 semaines au cours des trois dernières années et d'être affilié à une caisse d'assurance-chômage, ce qui se fait volontairement. Les chômeurs qui viennent de finir leurs études ont aussi droit à être indemnisés, celles-ci étant considérées comme un travail.

L'indemnisation peut durer jusqu'à deux ans. Au pays de la "flexisécurité" (indemnisation élevée des chômeurs en échange d'une faible protection de l'emploi), les prestations restent stables à 90% du salaire brut moyen des trois derniers mois. Elles sont plafonnées à 4.135 couronnes danoises par semaine, ce qui correspond, par mois, à environ 2.400 euros.






Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir